Résultats de recherche pour le tag "Éthique" - 52 réponse(s)

116 Votez

Les raisons de la colère (2) : mise au point en famille

Par , le 12 Nov. 2016, dans la catégorie Pratiques
arbre brûlé après feu de forêt

Un premier billet consacré à la question de la colère nous a permis de réfléchir, à travers un cas pratique, aux situations qui peuvent déclencher notre colère, à ses causes profondes, et à la légitimité d’en manifester une expression raisonnée, au risque de lui donner véritablement libre cours. L’objet de ce second billet est de mener la réflexion sur le terrain des effets de la colère, tant sur la personne elle-même que sur ceux qui l’entourent.

Lire la suite

32 commentaires | Lien permanent

103 Votez

Les raisons de la colère : quel est votre avis ?

Par , le 25 Oct. 2016, dans la catégorie Pratiques
Homme d'affaire avec poings sur la table

De la simple irritation à l’exaspération ou à la fureur, la colère peut s’exprimer de multiples façons et dans toutes sortes de situations. Nous avons généralement peu de mal à l’identifier en nous, bien que ses manifestations prennent parfois une forme subtile qui voile notre raison. Cela dit, dans tous les cas, lorsqu’il s’agit de la maîtriser, c’est une autre affaire. On pourrait affirmer sans trop de risques que la question concerne, sous une forme ou une autre, tout un chacun. Nous allons donc consacrer plusieurs billets à ce sujet en commençant par ce premier article qui nous permettra, à travers une mise en situation et quelques questions, de commencer la réflexion et de partager nos propres expériences, suggestions, idées et autres interrogations.

Lire la suite

52 commentaires | Lien permanent

145 Votez

L’Éthique pour tous

Par , le 5 Jun. 2016, dans la catégorie Lectures
L'Éthique des petits actes

Il y a un peu plus de dix ans paraissait, dans la collection « Éthique au quotidien », un essai qui n’a pas pris une ride et qui continue de nourrir tous ceux qui s’intéressent à la mise en œuvre concrète d’une éthique individuelle. Son titre est à lui seul un programme : « L’Éthique des petits actes », tel est le thème auquel s’est attelé Éric Camerlynck. Thème fondamental qui passe pourtant sous le radar des grands discours moraux qui ont préféré braquer le projecteur sur des figures héroïques exemplaires, des crises existentielles ou des moments de choix cornélien. Si, conformément à l’orientation donnée par Ostad Elahi à la « spiritualité naturelle », la pierre de touche de l’éthique doit être cherchée au contact des autres dans les situations les plus quotidiennes, à travers les actions parfois les plus infimes, c’est toute la perspective qui bascule. L’éthique fait l’objet d’une démocratisation radicale : elle devient, réellement, l’affaire de tous.

Lire la suite

6 commentaires | Lien permanent

83 Votez

Deux couples sur le gril

Par , le 3 Oct. 2015, dans la catégorie Pratiques
barbecue

Notre rapport aux autres, aussi enrichissant soit-il, s’accompagne bien souvent de quelques difficultés. Qu’il s’agisse d’un supérieur hiérarchique, d’un collègue, d’un ami, d’un membre de notre famille ou d’une simple connaissance, il est rare que l’« autre » se comporte exactement comme nous l’aimerions, bien au contraire. Tel collègue a de nouveau repris à son compte le travail que j’avais accompli pour briller auprès de notre supérieur, tel ami m’a blessé par son manque d’attention, ma belle mère a encore critiqué ma cuisine, … les exemples ne manquent pas. Et dans ces moments-là, rien de plus naturel que de ressentir le besoin de partager ses déboires avec quelqu’un qui nous est proche pour rechercher son soutien. Seulement voilà, du besoin légitime de se confier au désir de médire d’un tiers, il n’y a qu’un pas. Un pas qu’on a vite fait de franchir, parfois même sans même s’en rendre compte. Soudain, il ne s’agit plus de partager une difficulté, mais de parler de l’autre en en disant, si ça peut soulager, tout le mal qu’on en pense…

Lire la suite

27 commentaires | Lien permanent

88 Votez

Alors, dîner réussi ? Épilogue et nouveau TP

cuillère couteau fourchette

Vous avez été nombreux à réagir à l’expérience de Juliette dont un premier extrait La médisance en plat de résistance ? Quel est votre avis ? vous a été soumis sous la forme d’un cas pratique. Alors, s’agissait-il de médisance ? Les résultat du sondage sur ce point sont sans appel : oui ! Mais alors que plus de 90% d’entre vous ont considéré qu’il était du devoir de Juliette de défendre sa collègue (« oui » ou « plutôt oui »), seuls 44% pensent que se taire ne suffisait pas, et 10% que se taire était une erreur. En revanche, pour 35% des votants, se taire était déjà excellent… Malgré un consensus théorique, les avis divergent donc quant à l’attitude pratique à adopter pour gérer une telle situation, et la diversité des commentaires en témoigne.

En effet, nombreux sont ceux qui ont exprimé leur point de vue en soulignant la nécessité de prendre en compte le contexte, la personnalité des convives, sa propre personnalité, ses droits, ses devoirs (que doit-on et à qui), etc. En bref, tout ceci n’est pas simple tant chaque situation est singulière.

Lire la suite

33 commentaires | Lien permanent

111 Votez

Médisance en plat de résistance ? Quel est votre avis ?

Par , le 12 May. 2015, dans la catégorie Pratiques
couteaux fourchettes cuillères en désordre

Qu’est ce qu’un dîner réussi ? Des mets délicats, une bonne ambiance, des invités qui s’apprécient et repartent heureux en complimentant sincèrement leur hôte d’un soir… On trouvera en réalité autant de réponses que de convives. Mais on peut aussi s’interroger sur le plan de la réussite « éthique » d’une soirée, surtout si on a été confronté à des dilemmes complexes, devant ménager à la fois les convives, ses propres convictions éthiques, et parfois même les absents. C’est bien ces trois exigences réunies qui ont posé problème à Juliette, qui nous relate ici cette anecdote fort intéressante. Elle sera publiée en deux temps. Ce premier billet prend la forme d’un cas pratique, il décrit la soirée et ses complications, et vous sollicite pour débattre au sujet de la médisance : qu’est ce qui relève de la médisance ? Qu’est ce qui n’en relève pas ? Quelle est la meilleure conduite à tenir et pourquoi ? En vous mettant à la place de l’hôtesse, partagez votre avis et vos expériences personnelles en répondant aux questions du sondage. Un second billet livrera la fin de l’histoire telle qu’elle a été vécue. Soulignons que Juliette n’aura pas eu comme vous quelques semaines de réflexion avant de faire son choix : profitez donc de ce temps virtuel qui vous est accordé ici pour réfléchir au mieux à vos propres options pratiques si vous étiez confrontés à une telle situation.

Lire la suite

98 commentaires | Lien permanent

114 Votez

Soyons sérieux. À propos des jugements négatifs.

Par , le 18 Apr. 2015, dans la catégorie Lectures
Juger n'est pas jouer - couverture

Le titre de cet ouvrage – Juger n’est pas jouer – attire forcément le regard du juriste. Pour un juriste, c’est une évidence : juger est un métier exigeant qui nécessite objectivité, indépendance et intégrité. Il faut être qualifié pour juger. Juger n’est pas un jeu, c’est évident ! Mais cet ouvrage d’une centaine de pages n’a rien à voir avec un manuel de droit ou de déontologie judiciaire. Il s’adresse à chacun, car il concerne ces jugements, plus ou moins subtils, que nous formons en permanence, consciemment ou non. Kant disait : « Penser, c’est juger ». Et c’est en effet une définition très large de « juger » qu’adopte l’auteur, Claude Berger : elle englobe les jugements peut-être légitimes, voire nécessaires, aussi bien que les jugements arbitraires ; ceux qui résultent d’une démarche réfléchie aussi bien que ceux qui, au contraire, apparaissent hâtifs, approximatifs ou erronés ; ceux qui sont le fruit de l’erreur, mais également ceux qui relèvent d’un manque de bienveillance, d’une propension à la critique ou d’un regard réducteur porté sur les autres.

Lire la suite

7 commentaires | Lien permanent

138 Votez

Karen Armstrong : la compassion en 12 étapes

Par , le 2 Dec. 2014, dans la catégorie Lectures
Compassion, manifeste révolutionnaire pour un monde meilleur

Karen Armstrong, historienne des religions est à l’origine de la création de la Charte de la compassion diffusée à travers le monde depuis 2009. La compassion s’y définit comme l’attitude qui incite tout un chacun « à soulager sans relâche les souffrances d’autrui, à ne pas se placer au centre de tout et à être capable de considérer les autres comme aussi importants que soi ».

Dans l’ouvrage Compassion – Manifeste révolutionnaire pour un monde meilleur, l’auteur présente une méthode pour appliquer cette Règle d’or qui fonde les grandes religions et qui a été citée par les plus grands prophètes, mystiques et sages à travers les temps : traiter autrui comme nous aimerions être traités. Chose qui ne va pas de soi dans un monde tel que le nôtre…

Lire la suite

3 commentaires | Lien permanent

165 Votez

Ces petites choses qui changent tout

Par , le 10 Nov. 2014, dans la catégorie Articles
pièce d'échec dans un miroir

Dans son livre portant sur l’estime de soi, Christophe André cite un certain nombre d’études de psychologie sociale montrant que nous nous sentons pour la plupart légèrement supérieurs à la moyenne, quel que soit le domaine considéré : nous nous sentons un peu plus compétents et un peu plus intelligents que les autres, ou encore, nous avons l’impression d’avoir meilleur goût. « Sur l’ensemble de ce genre d’études, conclut-il, 67 à 96% des personnes se surévaluent par rapport à leurs pairs. Et cela en toute inconscience… »
Ce qui est vrai pour les compétences professionnelles ou le goût l’est aussi et peut-être même plus pour les qualités que nous nous attribuons sur le plan éthique. Car si nous pouvons éventuellement nourrir des complexes d’infériorité sur notre physique, sur notre culture ou notre intelligence, il est rare que nous ayons les mêmes doutes sur notre valeur morale. Nous ne nous ressentons certes pas comme parfaits, loin de nous cette idée, mais dans l’ensemble, nous avons l’impression que nous nous comportons plutôt mieux que les autres. S’il fallait diviser le monde entre les « gens bien » et les autres, il y a fort à parier que la plupart d’entre nous se placerait tout naturellement dans la première catégorie.

Lire la suite

23 commentaires | Lien permanent

122 Votez

Dilemme éthique sur Tripadvisor : quel est votre avis ?

Par , le 21 Aug. 2014, dans la catégorie Pratiques
notation étoiles

Lisez cette anecdote, envoyée par l’un de nos lecteurs, répondez au deux questions du sondage et partagez vos commentaires !

Précisons d’emblée qu’il ne s’agit ici en aucun cas de chercher de réponse qui soit « juste » ou « fausse » de manière absolue : la réalité est bien trop complexe pour être si simplement résumée… Si le cas pratique proposé est réel, l’exercice lui est virtuel, le sondage étant rédigé uniquement dans le but de favoriser la réflexion et l’échange.

Lire la suite

54 commentaires | Lien permanent

133 Votez

La vie de couple, un laboratoire pour l’éthique ?

Par , le 1 Apr. 2014, dans la catégorie Pratiques
Dispute de couple

La vie de famille a ses charmes et ses contrariétés, et ceci est encore plus sensible au sein du couple. Le cas pratique « Charles et Nelly » en donne un aperçu que vous êtes nombreux à avoir commenté. Et si cette vie commune devenait, pour chacun des partenaires, une sorte de laboratoire éthique ? Telle est l’idée suggérée par le texte qui suit. Pour développer son hypothèse, l’auteur revient, au passage, sur les conditions de mise en œuvre d’une pratique éthique, ainsi que sur les modes opératoires propres au « soi impérieux » d’après Ostad Elahi. En contrepoint, une petite enquête vous invite à prolonger la réflexion en vous appuyant sur votre expérience personnelle.

Lire la suite

35 commentaires | Lien permanent

141 Votez

Principes éthiques : quelques conditions d’une pratique efficace

Triangle de penrose ouvert

Cette mise au point fait suite au billet « L’éthique en situation difficile : quel est votre avis ? », qui proposait une réflexion sous la forme d’un cas pratique accompagné d’un sondage — un sondage auquel vous pouvez encore participer si vous ne l’avez pas déjà fait, avant de poursuivre ici votre lecture. Quelques mots pour commencer sur les résultats de ce sondage : dans l’édition française du site comme dans son édition anglaise, c’est la réponse e (Il n’y a fondamentalement pas de différence entre apporter son aide à autrui et consacrer du temps à son conjoint : Charles aurait pu réserver l’exclusivité de sa soirée à son épouse tout en restant dans la pratique de l’éthique), qui arrive très nettement en tête, suivie de la proposition b pour l’édition française (Chacun devrait privilégier le bien être de son conjoint, le préférer à celui des autres et même au sien propre), et de la proposition a pour l’édition anglaise (Les efforts de générosité s’accompagnent nécessairement d’obstacles qu’il faut savoir surmonter pour progresser : Charles aurait dû s’attendre à cette opposition de Nelly et mieux se préparer pour passer l’épreuve sans conflit).

Lire la suite

9 commentaires | Lien permanent

188 Votez

L’éthique en situation difficile : quel est votre avis ?

Par , le 24 Feb. 2014, dans la catégorie Pratiques
Triangle de penrose

Lisez cette anecdote, répondez au deux questions du sondage et partagez vos commentaires durant les 15 prochains jours ! Le 9 mars sera publié sur e-ostadelahi.fr un article qui synthétisera plusieurs des notions abordées dans cette réflexion et proposera des recommandations de bonne pratique.
Précisons d’emblée qu’il ne faudra en aucun cas chercher ici de réponse qui soit « juste » ou « fausse » de manière absolue : la réalité est bien trop complexe pour être si simplement résumée … Il s’agit ici d’un exercice virtuel, d’un « cas clinique » caricatural et d’un sondage rédigés uniquement dans le but de favoriser la réflexion et l’échange.

Lire la suite

66 commentaires | Lien permanent

206 Votez

Regards sur le courage

Par , le 18 May. 2013, dans la catégorie Articles
gants de boxe

S’il est une qualité que la vie éthique requiert au premier chef, c’est sans nul doute celle du courage, ce courage qu’Aristote considérait comme « la première des qualités humaines, car elle garantit toutes les autres ».

Et, en effet, combien de bonnes intentions ne se sont-elles pas fracassées devant la peur de s’exposer, de rompre le lien qui nous liait aux autres ! Combien d’ambitieux programmes annoncés ou longuement médités ne se sont-ils pas émoussés, érodés à force de lassitude ! Car le courage est tout cela à la fois : geste inaugural du commencement, domination de la peur de s’exposer, affirmation spontanée de sa liberté mais également fidélité continuée à ce mouvement premier, traversée solitaire dans la lutte contre le découragement.

Lire la suite

19 commentaires | Lien permanent

179 Votez

Quels fondements pour une éthique planétaire ?

Par , le 3 Oct. 2011, dans la catégorie Lectures
Faire confiance à la vie, Hans Küng

La théologie n’est pas toujours le signe d’un enfermement dans l’idéologie d’une religion. Nous en avons la preuve avec Hans Küng qui dans son dernier ouvrage « faire confiance à la vie » nous invite à un voyage introspectif rafraichissant, atypique et visionnaire. Le parcours de ce chrétien authentique mais à la critique franche et à l’ouverture provocante pour la hiérarchie de sa religion en font un penseur engagé et libre qui se livre dans les quelques 300 pages autobiographiques récemment éditées.
S’il est souvent en opposition avec la pensée officielle, ses questions et ses idées n’en sont pas moins intéressantes et incitent au questionnement et à la réflexion. Et c’est tant mieux !

Lire la suite

8 commentaires | Lien permanent

249 Votez

Tout le bien que j’en pense

Par , le 28 May. 2011, dans la catégorie Lectures
Le bien, qu'en disent les jeunes ?

Que l’on soit soi-même parent ou non, on le sait, éduquer un enfant est le métier le plus difficile au monde, et les progrès des sciences cognitives ou les réflexions des sciences de l’éducation ne rendent pas la tâche plus aisée. Tous les parents se posent la question du « Comment faire ? ». Comment faire pour à la fois protéger l’enfant et lui transmettre la force et la confiance qui lui permettront à l’adolescence de faire les bons choix par lui-même ? Comment lui transmettre les critères de ces choix, ces valeurs qui lui permettront de devenir quelqu’un de bien ? D’ailleurs être « quelqu’un de bien », qu’est-ce que cela signifie pour un adolescent ? Je sais que pour moi, à l’époque, c’était bien flou. Il y avait pourtant des choses que je ne faisais pas parce que je savais que ce n’était pas bien et d’autres que je faisais exprès, justement parce que ce n’était pas bien. J’avais donc bien en moi une notion de ce qui était bien ou pas. Aujourd’hui, le bien, est-ce que cela signifie quelque chose pour les jeunes et comment en parlent-ils, s’ils en parlent ?

Lire la suite

17 commentaires | Lien permanent

214 Votez

“L’art de la vertu” selon Benjamin Franklin: mode d’emploi

Par , le 28 Mar. 2011, dans la catégorie Lectures
Benjamin Franklin

De Benjamin Franklin (1706-1790), nous savons tous au moins qu’il inventa le paratonnerre. Mais cette icône américaine a plus d’une corde à son arc : imprimeur de métier, inventeur de génie, il fut aussi un businessman talentueux, un scientifique pionnier des expériences sur l’électricité, un homme d’état, un diplomate (il fut le premier ambassadeur américain en France), enfin l’auteur de plusieurs essais sur des thèmes aussi variés que la politique, le mariage ou le jeu d’échecs. Il existe pourtant une face moins connue du personnage : Franklin a mené toute sa vie durant une quête qui l’a conduit à explorer les racines spirituelles de la moralité. Méfiant à l’égard de tous les dogmes religieux, il était néanmoins attaché aux principes fondamentaux de la religion naturelle (l’existence d’une divinité, l’immortalité de l’âme, la rétribution du bien). Plusieurs de ses essais ou recueils d’aphorismes sont consacrés à la question de la moralité et de l’importance des vertus civiques et individuelles. Sa passion pour la vertu était telle qu’il en avait fait une partie intégrante de sa vie quotidienne. C’est ce dont témoignent plusieurs passages de son Autobiographie.

Lire la suite

10 commentaires | Lien permanent

253 Votez

L’altruisme, quelques sources de motivation

Par , le 28 Jan. 2011, dans la catégorie Pratiques
mains personne âgée et médecin

Après avoir lu sur ce site l’entretien de Bahram Elahi sur le thème de l’altruisme, j’avais été frappée par l’idée que « celui qui s’engage dans son perfectionnement spirituel doit inscrire l’altruisme dans son programme pratique ». Dans un premier billet, j’ai tenté de comprendre ce qu’était vraiment l’altruisme et comment on pouvait aborder cette […]

Lire la suite

46 commentaires | Lien permanent

262 Votez

Éthique de la vertu et médecine à l’époque des Lumières

Par , le 11 Jul. 2010, dans la catégorie Articles
loupe, montre à gousset et vieux livres

L’éthique de la vertu, que l’on trouve déjà chez Platon ou Aristote, se définit comme une approche éthique mettant l’accent sur le caractère de l’agent. Tandis que le conséquentialisme s’intéresse aux conséquences de l’action (c’est le cas par exemple de l’utilitarisme de J. S. Mill), et l’éthique déontologique à la formulation de règles morales (par exemple l’impératif catégorique kantien ou les dix commandements), l’éthique de la vertu définit un acte vertueux par la présence dans l’agent d’une certaine vertu, comme la bienveillance ou la générosité.

Lire la suite

6 commentaires | Lien permanent

210 Votez

Marcel Conche : une sagesse pour ce monde

Entretien avec Marcel Conche

Pour beaucoup de ceux qui l’ont découvert à travers ses livres ou son enseignement, Marcel Conche incarne la figure contemporaine d’une sagesse humaine, délivrée des illusions mais ouverte au mystère des choses. André Comte-Sponville, parmi d’autres, a reconnu sa dette à son égard. Longtemps professeur de philosophie à la Sorbonne, Marcel Conche poursuit aujourd’hui son […]

Lire la suite

12 commentaires | Lien permanent

232 Votez

Le carnet de bord : un outil pour pratiquer l’éthique

Par , le 30 May. 2010, dans la catégorie Pratiques
stylo plume sur cahier

Le fait de tenir un journal de bord peut être utile à plusieurs titres dans la pratique de l’éthique. C’est une aide précieuse dans le processus de connaissance de soi. Noter ses expériences a une première utilité évidente : en plus du fait que c’est un moyen de lutter contre l’oubli, cela nous aide à focaliser notre attention sur notre vécu quotidien, nous incite à l’analyser et nous motive à définir un plan d’action pour le jour suivant visant à corriger les erreurs de la veille.

Lire la suite

38 commentaires | Lien permanent

234 Votez

Une certaine idée de l’éthique

Bahram Elahi - Une certaine idée de l'éthique

La Fondation Ostad Elahi – Ethique et solidarité humaine fête ses dix ans d’existence.

À l’occasion de la célébration de cet anniversaire, son président, le professeur Bahram Elahi, en rappelle les objectifs en expliquant de quelle manière elle trouve son impulsion dans la pensée de son père, Ostad Elahi : une « pensée centrée sur la pratique de l’éthique par pure humanité et dans l’intention du contentement divin ».

Mais qu’est-ce que le divin, et comment le connaître ? C’est la question qu’aborde cette courte séquence vidéo, où Bahram Elahi évoque au passage l’importance, dans son propre parcours, de l’inspiration et de l’exemple offerts par une personnalité d’exception.

Lire la suite

26 commentaires | Lien permanent

161 Votez

La règle d’or revisitée

Par , le 25 Apr. 2010, dans la catégorie Lectures
La règle d'or, Olivier De Roy

La règle d’or, une maxime négligée, surtout dans le monde francophone : l’intention d’Olivier Du Roy est de la revivifier en rappelant ses origines et sa présence partout où religion et culture sont attestées, c’est-à-dire depuis le Ve siècle avant notre ère. Avec une ardeur contenue et beaucoup d’érudition, il passe en revue les diverses interprétations de la maxime, les louanges et critiques dont elle a été l’objet à travers les siècles et l’ampleur qu’elle a prise à travers le monde ; son objectif est de nous en faire découvrir le mécanisme intime qui explicite sa portée morale et justifie son universalité.

Lire la suite

6 commentaires | Lien permanent

224 Votez

Ne pas juger, c’est gagner

Par , le 21 Feb. 2010, dans la catégorie Pratiques
marteau et balance de la justice

Ne pas juger négativement : a priori c’est un objectif tout à fait louable et essentiel. Que faire cependant lorsqu’on a affaire à quelqu’un qui semble critiquable à juste titre, quelqu’un dont l’attitude est vraiment préjudiciable aux autres, quelqu’un qui, par exemple, nuit au bon fonctionnement d’un service ? Comment réagir lorsqu’un membre d’une équipe bâcle son travail et que l’ensemble de l’équipe en pâtit ? En partant des critères proposés dans l’ouvrage ‘Juger n’est pas jouer’, l’auteure expose en détail la pratique qu’elle a mené à bien sur le thème du jugement.

Lire la suite

23 commentaires | Lien permanent

252 Votez

L’altruisme (2) : Le bon Samaritain

Par , le 8 Nov. 2009, dans la catégorie Pratiques
Rembrandt, le bon samaritain

La parabole du bon Samaritain, dans l’évangile de Luc, intervient au cours d’une discussion de Jésus avec le docteur de la Loi, sur la question de ce qu’il faut faire pour « avoir en héritage la vie éternelle ». Invoquant la réponse donnée par la Loi, ce dernier cite notamment le verset du Pentateuque « Tu aimeras ton […]

Lire la suite

27 commentaires | Lien permanent

376 Votez

La pratique de l’éthique

Par , le 25 Oct. 2009, dans la catégorie Conférences
Conférence pratique de l'éthique

Nous avons vu, dans une conférence précédente, la place centrale de l’éthique dans le perfectionnement. Selon Ostad Elahi, pas de perfectionnement spirituel sans travail sur nos caractères moraux. Au-delà de ce positionnement, il convient maintenant d’interroger le contenu pratique de l’éthique, autrement dit les conditions pour une « pratique éthique ». Ce qui se fera, […]

Lire la suite

15 commentaires | Lien permanent

202 Votez

La recherche du juste : mathématiques et spiritualité

Par , le 4 Oct. 2009, dans la catégorie Pratiques
Equations mathématiques

« Si ton intention est le contentement divin et que tu laisses de côté tes rancœurs et tes passions, automatiquement, tu auras du discernement » Malek Jan Nemati (dans Malek Jan, La vie n’est pas courte, mais le temps est compté, Leili Anvar, Ed. Diane de Selliers, 2007) L’objet des mathématiques est de donner, dans […]

Lire la suite

14 commentaires | Lien permanent

251 Votez

L’altruisme (1) : Donner profit

Par , le 20 Sep. 2009, dans la catégorie Pratiques
feuilles vertes et soleil

Chaque créature a sa propre raison d’être, elle tire profit, elle doit donner profit (Ostad Elahi).

Lorsqu’il évoque la « raison d’être » des êtres, Ostad Elahi fait référence tant à leur dimension matérielle (leur « rôle » dans l’écosphère, leurs besoins pour subsister) qu’à leur dimension spirituelle (le fait que chaque être, en vivant sa vie sur Terre, participe au mouvement de perfectionnement de l’esprit). Or, l’être humain est probablement l’être qui tire le plus profit de toutes les capacités de l’écosphère terrestre. Quel profit pourrait-t-il, devrait-il, donner en retour ?

Lire la suite

46 commentaires | Lien permanent

202 Votez

Cherche action désintéressée

Par , le 21 Jun. 2009, dans la catégorie Pratiques
loupe

Faire le bien, on le sait, ce n’est pas seulement apporter aux autres une aide, un soutien ou un réconfort. C’est le faire aussi et surtout dans une intention aussi désintéressée que possible, en s’efforçant de mettre momentanément entre parenthèses ses intérêts égoïstes. Je dis « aussi désintéressée que possible » car l’expérience montre que le « parfait […]

Lire la suite

18 commentaires | Lien permanent

371 Votez

La fonction de l’éthique

Par , le 31 May. 2009, dans la catégorie Conférences
Conférence la fonction de l'éthique

Cette conférence présente la vision d’Ostad Elahi sur l’éthique, comme dispositif pratique que nous pouvons utiliser, au quotidien, afin de nous perfectionner spirituellement. En continuité avec ce que d’autres penseurs ont pu dire de l’éthique – Aristote et le concept de vertu, par exemple, Ostad Elahi opère cependant un triple dépassement.
Cette première conférence positionne l’éthique dans sa fonction spirituelle d’outil au service du perfectionnement. La prochaine détaillera les conditions de la pratique éthique selon Ostad Elahi.

Lire la suite

3 commentaires | Lien permanent

520 Votez

Une pratique spirituelle en 3 axes

Par , le 16 Apr. 2009, dans la catégorie Articles
grimpeur en montagne

Le sens de la vie ? Se perfectionner, répond Ostad Elahi. Conduire son âme à sa maturité, c’est-à-dire à un état où, dans le respect de sa propre nature, l’homme parvient à maîtriser parfaitement ses pulsions. C’est la condition de la liberté intérieure. Se perfectionner, oui, mais comment ? Par l’action, insiste Ostad Elahi, en […]

Lire la suite

9 commentaires | Lien permanent

220 Votez

Le résultat, c’est l’effort

Par , le 15 Feb. 2009, dans la catégorie Pratiques
Statut grecque

L’effort est généralement défini comme l’ensemble de l’énergie que nous déployons pour atteindre un objectif élevé. Si on entend souvent l’expression « pas de résultat sans effort », on exige que la réciproque soit également vraie : « l’effort doit nécessairement produire un résultat ». Et pourtant, lorsque l’on travaille sur soi, les résultats sont si peu visibles qu’on peut […]

Lire la suite

14 commentaires | Lien permanent

224 Votez

De l’art d’écouter

Par , le 8 Feb. 2009, dans la catégorie Lectures
Comment écouter, Plutarque

Comment écouter ? Plutarque, Trad. Pierre Maréchaux, coll. Petite Bibliothèque, Rivages Poche Apprendre à bien parler ne suffit pas. C’est aussi à bien écouter qu’il nous faut travailler si nous voulons tirer profit des paroles de ceux qui entendent nous transmettre un savoir. Telle est en quelques mots la thèse de Plutarque dans Comment écouter. […]

Lire la suite

15 commentaires | Lien permanent

232 Votez

Une stratégie du pardon

Par , le 31 Jan. 2009, dans la catégorie Articles
coeur rouge brisé

Les récits de la vie de Jésus-Christ ont nimbé les dimanches matins de mon enfance d’une touche miraculeuse, mais qui restait irréelle. Après avoir coupé les ponts, bien plus tard, aux prises avec les pressions intérieures et les agressions extérieures, certains textes sacrés ont ressurgi dans ma mémoire, et c’est alors que j’ai réalisé leur […]

Lire la suite

18 commentaires | Lien permanent

269 Votez

Le sens du devoir

Par , le 4 Dec. 2008, dans la catégorie Articles
tableau noir et craie

Qui n’a jamais eu de doute sur la qualité de son travail, qui n’a jamais pensé que ce qu’il faisait ne servait à rien, qui n’a jamais eu l’impression de s’agiter en vain, qui, en un mot, ne s’est jamais senti « nul » dans ses entreprises, n’est pas concerné par les lignes qui suivent. En revanche, […]

Lire la suite

13 commentaires | Lien permanent

272 Votez

Mieux voir pour mieux vivre

Par , le 28 Nov. 2008, dans la catégorie Lectures
Changer de regard

Changer de regard, O. De Brivezac et E. Comte, coll. Éthique au quotidien, L’Harmattan, 2004 Changer de regard, un titre qui peut laisser perplexe. Mais qu’est-ce donc que ce regard-là ? S’agit-il du mien ou de celui des autres ? On comprend très vite en feuilletant cet ouvrage qu’il est plutôt question du regard que l’on porte […]

Lire la suite

6 commentaires | Lien permanent

210 Votez

« Il y a pratiquant et pratiquant »

Par , le 12 Nov. 2008, dans la catégorie Pratiques
Pieds de ballerines qui dansent

Mais qu’entend-on au juste par pratiquant ? Dans le langage courant, lorsque l’on parle de pratiquant, on entend généralement « pratiquer une religion », c’est-à-dire observer un ensemble de rites et de prescriptions : prières, jeûnes, règles alimentaires, commémorations et cérémonies à certaines occasions… On a généralement tendance à réduire la spiritualité à la religion, et à assimiler la […]

Lire la suite

9 commentaires | Lien permanent

429 Votez

Les devoirs de l’homme

Par , le 26 Oct. 2008, dans la catégorie Conférences
Les devoirs de l'homme

Droits et devoirs : voilà deux notions qui paraissent en dehors de la modernité, au moins pour la seconde. Pour ce qui est des droits, on pense immédiatement aux droits de l’homme, et plus récemment à toute une série de droits dits « opposables » et qui font débat. Des devoirs on ne dit rien, ou presque rien, […]

Lire la suite

27 commentaires | Lien permanent

71 Votez

Les fondements de l’éthique : l’éducation de la pensée et le respect des droits

Par , le 7 Sep. 2008, dans la catégorie Articles suites

[Cet article fait partie d’une série de 7 articles sur La pensée d’Ostad Elahi] Introduction 1) Le perfectionnement 2) L’homme est un être bidimensionnel 3) La spiritualité comme médecine de l’âme et la perfection 4) Les fondements de l’éthique : l’éducation de la pensée et le respect des droits 5) L’entendement spirituel et le système […]

Lire la suite

Aucun commentaire | Lien permanent

60 Votez

La spiritualité comme médecine de l’âme et la perfection

Par , le , dans la catégorie Articles suites

[Cet article fait partie d’une série de 7 articles sur La pensée d’Ostad Elahi]

Lire la suite

2 commentaires | Lien permanent

768 Votez

La pensée d’Ostad Elahi en 7 points

Par , le , dans la catégorie Articles
Ostad Elahi à son bureau

La pensée d’Ostad Elahi se présente comme l’élaboration à la fois systématique et pratique d’une spiritualité naturelle. « Naturelle » peut s’entendre en deux sens : au sens d’une spiritualité qui correspond à la nature véritable de l’être humain, à ses dispositions et à ses besoins profonds, mais aussi d’une spiritualité moderne, adaptée à l’esprit et aux mœurs […]

Lire la suite

5 commentaires | Lien permanent

32 Votez

L’Éthique des petits actes, extrait

L'Éthique des petits actes

Pourquoi ces actes sont-ils petits ? pp. 28-31 Ces actes sont petits parce qu’ils sont d’apparence insignifiante, anodine ; la plupart les jugeraient d’ailleurs sans grand intérêt et peu dignes de faire l’objet de l’analyse présente. Ce jugement se réfère implicitement à la vision héroïque de ce que l’on entend habituellement par « acte éthique ». Il […]

Lire la suite

Aucun commentaire | Lien permanent

Juger n’est pas jouer, extrait

Juger n'est pas jouer - couverture

L’orgueil et l’égocentrisme essentiels, pp. 85-88 « Quia sum leo… » (parce que je suis lion) disait-on à Rome pour décrire l’attitude de celui qui s’auto-proclame supérieur aux autres et assuré de son bon droit, C’est l’orgueil « essentiel » qui nous distingue des autres et nous persuade que nous valons mieux. C’est cet orgueil qui nous autorise à […]

Lire la suite

Comments Off on Juger n’est pas jouer, extrait | Lien permanent

Juger n’est pas jouer

Juger n'est pas jouer - couverture

Juger n’est pas jouer, Claude Berger, coll. Éthique au quotidien, L’Harmattan, 2006 Les ouvrages de la collection Éthique au quotidien explorent les conditions d’une pratique de l’éthique qui contribue à une meilleure connaissance de soi et à un perfectionnement spirituel effectif. Les auteurs y exposent les analyses développées par Ostad Elahi, pour lequel l’éthique constitue […]

Lire la suite

Aucun commentaire | Lien permanent

L’Éthique des petits actes

L'Éthique des petits actes

L’Éthique des petits actes, Éric Camerlynck, coll. Éthique au quotidien, L’Harmattan, 2006. Les ouvrages de la collection Éthique au quotidien explorent les conditions d’une pratique de l’éthique qui contribue à une meilleure connaissance de soi et à un perfectionnement spirituel effectif. Les auteurs y exposent les analyses développées par Ostad Elahi, pour lequel l’éthique constitue […]

Lire la suite

Aucun commentaire | Lien permanent

Vaincre la jalousie, extrait

Vaincre la jalousie

Si on laisse de côté la question de la jalousie amoureuse, la jalousie désigne le sentiment négatif que l’on ressent lorsque l’on voit quelqu’un bénéficier d’un avantage que l’on ne possède pas ou que l’on souhaiterait être le seul à posséder. Qu’il s’agisse d’un sentiment négatif, on le contestera difficilement : la jalousie nous rend […]

Lire la suite

Comments Off on Vaincre la jalousie, extrait | Lien permanent

Changer de regard, extraits

Changer de regard

« L’enfer, c’est les autres », pp. 15 et 16 Cela ressemble à une histoire zen : le problème n’est pas dans ta vie, mais dans le regard que tu portes sur elle ; change de regard. Facile à dire… Il reste qu’une grande part de nos soucis tient de facto à ce que nous […]

Lire la suite

Comments Off on Changer de regard, extraits | Lien permanent

Changer de regard

Changer de regard

Changer de Regard– Emmanuel Comte,Olivier de Brivezac, Fondation Ostad Elahi – L’Harmattan, 2004 Les ouvrages de la collection Éthique au quotidien explorent les conditions d’une pratique de l’éthique qui contribue à une meilleure connaissance de soi et à un perfectionnement spirituel effectif. Les auteurs y exposent les analyses développées par Ostad Elahi, pour lequel l’éthique […]

Lire la suite

Aucun commentaire | Lien permanent

Vaincre la jalousie

Vaincre la jalousie

Vaincre la jalousie, Béatrice Guernier et Agnès Rousseau, coll. Éthique au quotidien, L’Harmattan, 2004 Les ouvrages de la collection Éthique au quotidien explorent les conditions d’une pratique de l’éthique qui contribue à une meilleure connaissance de soi et à un perfectionnement spirituel effectif. Les auteurs y exposent les analyses développées par Ostad Elahi, pour lequel […]

Lire la suite

1 commentaire | Lien permanent

Descartes et Ostad Elahi – philosophie, science spirituelle et médecine de l’âme

Descartes

Par Elie During, dans L’Esprit Cartésien (XXVIe Congrès de l’Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française), t. II, Paris, Vrin, 2000, p. 538-542 Dans ce texte qui résume une intervention au XXVIe Congrès de l’Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française qui commémorait le quatrième centenaire de la naissance de Descartes, le philosophe […]

Lire la suite

Aucun commentaire | Lien permanent

112 Votez

Droit et médisance : le mécanisme et l’ensemble des effets de la médisance selon Ostad Elahi

Par , le 24 May. 2008, dans la catégorie Ressources - Articles

Par Soudabeh Marin, dans La Médisance, sous la direction de Sylvie Mougins, Presses universitaires de Reims, 2005, pp. 519-532.
En détaillant les origines et les conséquences objectives de la médisance selon Ostad Elahi, cet article met en avant la cohérence d’une pensée où la théorie métaphysique (le soi, son devenir, le droit) vient enrichir et nourrir la pratique quotidienne de l’éthique en lui donnant tout son sens. Pratiquer l’éthique est une médecine de l’âme aussi bien qu’une façon de respecter le droit. Soudabeh Marin est enseignante-chercheur à l’université Paris X-Nanterre.

Lire la suite

4 commentaires | Lien permanent

57 Votez

Vertu

Par , le 12 Apr. 2008, dans la catégorie Conceptothèque
vertu

La spiritualité a pour but le perfectionnement de l’âme. Mais que signifie pour l’âme de se perfectionner ? D’un point de vue éthique, c’est transformer sa substance de manière à développer en soi toutes les vertus humaines. Une telle transformation ne va pas de soi. Elle suppose qu’on ait développé au préalable une idée juste de ce que sont les vertus et des moyens de les faire rayonner en soi.

Les vertus sont des dispositions ou qualités morales (par opposition aux défauts) qui portent l’homme vers le bien. Mais cette définition, qui ne fait que remplacer le mot « vertu » par celui de « qualité », ne nous dit pas encore ce que sont concrètement les vertus. Pour cela, il nous faut saisir à quoi elles correspondent « organiquement » dans la structure même de l’âme. C’est en ces termes que B. Elahi envisage la question dans Médecine de l’âme.

Lire la suite

2 commentaires | Lien permanent



e-ostadelahi.fr | © 2017 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact