Résultats de recherche pour le tag "Soi impérieux" - 17 réponse(s)

29 Votez

Ce sentiment d’injustice

Par , le 27 May. 2017, dans la catégorie Pratiques

Dans le modèle bidimensionnel de l’être humain, selon Ostad Elahi, l’être humain porte en lui une part céleste qui, mélangée à sa part animale terrestre, forme l’humanité en nous. C’est dans ce mélange intime, dont la meilleure métaphore sans doute serait la fécondation (lorsque deux gamètes – ou cellules sexuelles –, l’un mâle et l’autre femelle, fusionnent pour former le nouveau zygote), que se forge notre personnalité psychique et spirituelle, creuset de nos caractères et de nos puissances. C’est aussi dans cette équation que se noue l’énigme du libre arbitre, autrement dit la question du mal

Lire la suite

3 commentaires | Lien permanent

157 Votez

La pratique spirituelle : un combat contre l’ego (2e partie)

Conférence de Leili Anvar, La pratique de l'éthique : un combat contre l'ego

Dans ce deuxième volet consacré à la conférence de Leili Anvar, « La pratique comme combat contre l’ego », l’analyse se concentre sur quelques aspects du travail de transformation de soi, tel que l’ont abordé en particulier Attar et Rumi. Sous couvert d’anecdotes ou de métaphores, le langage imagé des poètes porte un enseignement directement pratique, fondé sur leur expérience personnelle. Leili Anvar en décrypte la signification à la lumière des principes de la spiritualité naturelle telle que conçue par Ostad Elahi.

Lire la suite

10 commentaires | Lien permanent

154 Votez

La pratique spirituelle : un combat contre l’ego (1re partie)

Conférence de Leili Anvar, La pratique spirituelle : un combat contre l'ego

La pratique comme combat contre l’ego : la leçon des maîtres persans. Tel était le sujet de la conférence donnée par Leili Anvar dans le cadre du colloque organisé en 2014 par l’École française de yoga (« Pratiquer : pourquoi, comment ? », 25 et 26 janvier 2014). Nous en donnons ici un aperçu à travers quelques enregistrements vidéo. Le premier volet, constitué d’un interview et d’un extrait de la conférence, aborde deux questions préalables, d’ailleurs étroitement liées. Il s’agit en effet de comprendre de quel « ego » il est question ici, mais aussi de justifier la description de la pratique spirituelle en terme de « combat ».

Lire la suite

8 commentaires | Lien permanent

133 Votez

La vie de couple, un laboratoire pour l’éthique ?

Par , le 1 Apr. 2014, dans la catégorie Pratiques
Dispute de couple

La vie de famille a ses charmes et ses contrariétés, et ceci est encore plus sensible au sein du couple. Le cas pratique « Charles et Nelly » en donne un aperçu que vous êtes nombreux à avoir commenté. Et si cette vie commune devenait, pour chacun des partenaires, une sorte de laboratoire éthique ? Telle est l’idée suggérée par le texte qui suit. Pour développer son hypothèse, l’auteur revient, au passage, sur les conditions de mise en œuvre d’une pratique éthique, ainsi que sur les modes opératoires propres au « soi impérieux » d’après Ostad Elahi. En contrepoint, une petite enquête vous invite à prolonger la réflexion en vous appuyant sur votre expérience personnelle.

Lire la suite

35 commentaires | Lien permanent

102 Votez

L’amour-propre aux mille visages : La Rochefoucauld

La Rochefoucauld, Maximes, 1965

Un précédent article (La Rochefoucauld, déconstructeur du soi impérieux) avait évoqué la finesse dont le moraliste du XVIIe siècle faisait preuve dans son analyse des caractéristiques de l’amour-propre. À travers ces maximes, dont un florilège était donné à la suite de l’article, on reconnaissait un certain nombre des multiples visages du soi impérieux. Si les maximes de La Rochefoucauld constituent une sorte de définition extensive (les manifestations) de l’amour-propre, il en manquait cependant une description générale, à la fois exhaustive et concentrée. Celle-ci existe. Elle était en fait la première maxime de l’édition de 1665, supprimée par La Rochefoucauld dès la seconde édition des Maximes en 1666. La voici dans son intégralité.

Lire la suite

5 commentaires | Lien permanent

768 Votez

L’âme et le moi conscient : conférence de Bahram Elahi – extrait 1 (et suivants)

Conférence de Bahram Elahi - L'âme et le moi conscient

Ostad Elahi définissait son enseignement comme une nouvelle médecine de l’âme : une médecine adaptée à la nature réelle de l’homme, conforme à la causalité qui règle sa vie spirituelle comme sa vie matérielle. La spiritualité qu’il pratiquait était la spiritualité naturelle ; il concevait le perfectionnement spirituel à l’image d’un cycle d’études. Dans une […]

Lire la suite

22 commentaires | Lien permanent

426 Votez

La première des pratiques : se fixer un programme pratique

Par , le 28 Apr. 2011, dans la catégorie Pratiques
stylo sur un cahier noir

Si l’éthique est une affaire de principes, pratiquer l’éthique est une question de méthode. Dans ce domaine, nous pouvons supposer qu’une méthode n’en vaut pas une autre. Il convient donc de trouver celle qui s’avérera la plus efficace pour nous rapprocher de notre objectif — celui de nous perfectionner spirituellement.

Lire la suite

35 commentaires | Lien permanent

89 Votez

L’alchimie du détachement

Alchimie

“À vingt-cinq ans, lors de ma première année à Téhéran, j’habitais le quartier de Sanglaj qui n’était pas encore détruit. Je traversais parfois le quartier des boutiquiers et des négociants. C’est ainsi que je devins le sujet de l’attention d’un des bijoutiers qui trouvait que j’étais différent des autres et que j’avais l’air détaché de tout. Cela l’avait amené à penser que j’étais en possession de la science de l’alchimie. Un jour, il me salua chaleureusement, m’invita dans sa boutique et se montra très accueillant et prévenant.

Lire la suite

14 commentaires | Lien permanent

450 Votez

La spiritualité naturelle : l’art de vaincre son soi impérieux

Conference de Leili Anvar, l'art de vaincre le soi impérieux

Dans ce podcast, Leili Anvar commente l’histoire dite « des deux frères », qui illustre la spécificité de la démarche spirituelle d’Ostad Elahi : sans se départir de l’objectif de perfection spirituelle et d’élévation morale des mystiques anciens, Ostad Elahi propose une méthode, appelée « spiritualité naturelle », qui requiert de vivre en société, d’y fortifier le corps en satisfaisant ses besoins légitimes, tout en renforçant l’âme afin qu’elle soit en capacité de maîtriser le soi impérieux.

Lire la suite

15 commentaires | Lien permanent

385 Votez

Le chasseur de dragon: allégorie du soi impérieux

Conference de Leili Anvar, l'allégorie du dragon

« Il était une fois un chasseur de serpent qui partit dans la montagne dans le but d’attraper le serpent le plus gros qu’il pouvait… ». C’est par le biais d’un court récit de Rûmi, poète mystique persan du XIIIe siècle, que Leili Anvar, traductrice et spécialiste de la littérature mystique, introduit ici la notion de soi […]

Lire la suite

21 commentaires | Lien permanent

231 Votez

Répression sans réflexion n’est que ruine de l’âme

Par , le 6 Jul. 2009, dans la catégorie Pratiques
main joueur d'echec

Le travail du perfectionnement de l’âme passe avant tout pour Ostad Elahi par la pratique éthique. Si je veux me perfectionner, je dois faire en sorte que mes actes, mon comportement, mes paroles et ma pensée même soient en tous points éthiques. Vaste programme, et c’est bien pourtant ce à quoi nous devons tendre. Car le travail du perfectionnement n’est rien d’autre que l’effort accompli pour atteindre cet objectif.

Lire la suite

16 commentaires | Lien permanent

169 Votez

La Rochefoucauld, déconstructeur du soi impérieux

Par , le 5 Apr. 2009, dans la catégorie Lectures
La Rochefoucauld, Maximes et réflexions diverses

Pour qui voudrait se renseigner – avec plus de rapidité et de finesse que n’en permet souvent l’analyse de soi-même et des autres au travers de l’expérience quotidienne – sur les formes subtiles que l’amour propre et l’orgueil peuvent prendre en nous et les méandres par lesquelles ils nous entrainent vers les marécages de l’auto-duperie, on recommandera […]

Lire la suite

2 commentaires | Lien permanent

41 Votez

Florilèges de Maximes

La Rochefoucauld, Maximes et réflexions diverses

Pour être moins dupe de son soi impérieux, voici une sélection de maximes de La Rochefoucauld (extraites de l’édition Folio de chez Gallimard) mettant en évidence un certain nombre de ses ruses. Elles donnent une petite idée du labyrinthe dans lequel il nous égare lorsqu’on se prive soi-même de la lumière divine, du travail immense […]

Lire la suite

Comments Off on Florilèges de Maximes | Lien permanent

189 Votez

D’insidieux préjugés

Par , le 29 Mar. 2009, dans la catégorie Pratiques
insidieux préjugés

Une contribution de Scr, commentateur régulier d’e-ostadelahi.fr, qui témoigne de ce que peut être la pratique éthique pour celui qui œuvre à son perfectionnement. Ici, deux scènes banales de la vie quotidienne sont l’occasion d’un retour sur soi. Que l’on partage ou non les analyses de l’auteur, sa démarche nous semble digne d’intérêt : une démarche […]

Lire la suite

22 commentaires | Lien permanent

46 Votez

L’homme est un être bidimensionnel

Par , le 7 Sep. 2008, dans la catégorie Articles suites

[Cet article fait partie d’une série de 7 articles sur La pensée d’Ostad Elahi]

Lire la suite

9 commentaires | Lien permanent

66 Votez

Ça (âme terrestre)

Par , le 9 May. 2008, dans la catégorie Conceptothèque
ça, âme terrestre

Le ça est le nom donné dans le système freudien à l’instance pulsionnelle à l’origine de toutes nos pulsions, à côté du surmoi – instance morale – et du moi – siège de la volonté et du raisonnement conscient.
Bahram Elahi distingue en outre une seconde instance pulsionnelle, le surça, à la source de nos pulsions vers le spirituel.
Dans ce modèle bipolaire du soi, le ça est dévolu à la régulation physiologique du corps, à l’expression des instincts naturels et aux besoins liés à la conservation du soi (besoins vitaux, reproduction, etc.), et enfin aux besoins de sécurité et d’épanouissement psychologique et matériel. Il produit en nous l’énergie vitale qui nous pousse à explorer et à investir le monde, générant non seulement les pulsions d’auto-conservation, mais encore la « libido » et la « volonté de puissance ». Ces flux pulsionnels puissants sont la manifestation directe de son substrat, qui se caractérise par une tendance à l’égoïsme, à l’avidité, à l’orgueil et par une forte passion pour les attraits terrestres.

Lire la suite

2 commentaires | Lien permanent

119 Votez

Soi impérieux

Par , le 10 Feb. 2008, dans la catégorie Conceptothèque
soi impérieux

En bref : dans le modèle du soi présenté par Ostad Elahi, le soi impérieux est dans la psyché la source des pulsions qui nous poussent impérieusement à agir contre les principes éthiques et divins et à enfreindre les droits d’autrui. Pour bien comprendre cela, faisons appel à une expérience tirée de la vie de tous […]

Lire la suite

2 commentaires | Lien permanent



e-ostadelahi.fr | © 2017 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact