Résultats de recherche pour le tag "Introspection" - 8 réponse(s)

63 Votez

Portraits du soi impérieux (5) : le soi impérieux n’a pas de visage

Portrait du soi impérieux 5

Le soi impérieux peut se retrouver partout : dans nos actions négatives mais aussi dans nos comportements en apparence les plus nobles. Il arrive ainsi fréquemment qu’on fasse le « bien » sous son impulsion. Ce n’est donc pas l’acte en lui-même qui nous permettra de le repérer mais la façon dont nous accomplissons cet acte, l’intention et les émotions qui le sous-tendent. C’est un point important. Le soi impérieux sait très bien qu’à partir d’un certain degré d’évolution intérieure, il ne peut plus se présenter sous la forme de pulsions anti-éthiques de base, facilement repérables et immédiatement rejetées par le système immunitaire de l’âme céleste (vol, agression, violence verbale, etc.).

Lire la suite

24 commentaires | Lien permanent

44 Votez

Portraits du soi impérieux (4) : le soi impérieux est rebelle

Portraits du soi impérieux 4

Le soi impérieux est un anti-moi, c’est-à-dire une force contraire, rétive et tirant systématiquement dans la direction opposée à celle où veut nous mener notre moi réel, notre âme. Si l’on veut rencontrer le soi impérieux, rien n’est plus simple, il suffit de faire un mouvement dans le sens de l’éthique et du divin : aider quelqu’un sans rien attendre en retour, se taire là où on voudrait médire ou frimer, faire un effort pour nettoyer son esprit des pensées négatives, etc. La réaction est immédiate et l’on peut distinctement percevoir toute la force de résistance du soi impérieux cherchant à me freiner dans l’accomplissement de cet effort.

Lire la suite

11 commentaires | Lien permanent

75 Votez

Portraits du soi impérieux (3) : le soi impérieux est dominant

Portraits du soi impérieux 3

Le soi impérieux, on l’a vu, fonctionne sur la base des valeurs « terrestres » (ego et intérêts matériels). On pourrait résumer son action sur nous de la façon suivante : faire en sorte que nos pensées et nos aspirations se réduisent aux valeurs terrestres et nous faire oublier les valeurs célestes. Ou encore : nous faire agir uniquement en fonction de nos intérêts matériels et égoïstes, sans tenir aucun compte des intérêts des autres ni de ceux de notre dimension spirituelle.

Lire la suite

8 commentaires | Lien permanent

126 Votez

Portraits du soi impérieux (2) : le soi impérieux est impérieux

Portraits du soi impérieux 2

Si l’on parle de « portraits » au pluriel, c’est pour mieux rendre compte de cette figure protéiforme et insaisissable de notre vie intérieure. Car le soi impérieux est un modèle mouvant qui rend très difficile le travail du peintre. On ne sait jamais vraiment où le trouver quand on le cherche et on le trouve souvent là où on ne le cherche pas, parfois dans nos comportements extérieurs, plus souvent encore dans nos pensées et nos émotions, dans nos activités les plus quotidiennes aussi bien que dans nos actions en apparence les plus spirituelles et les plus nobles. Le soi impérieux est comme un rhizome qui court et s’étend en souterrain dans le Soi.

Lire la suite

16 commentaires | Lien permanent

144 Votez

Portraits du soi impérieux (1) : une éthique de la transformation

Portraits du soi impérieux 1

Voici le premier article d’une longue série consacrée à la pratique de l’éthique, et plus spécialement à l’identification de la source principale de nos tendances anti-éthiques : le soi impérieux. La Voie de la Perfection en propose une définition précise : « une puissante énergie psychique, nuisible à l’âme, produite dans notre inconscient psychique par l’activité de nos points faibles caractériels, et qui se traduit au niveau de notre moi conscient par des pulsions, des désirs et des suggestions anti-éthiques et anti-divins ». Le paradoxe est qu’en opposant à nos démarches éthiques la résistance la plus acharnée, le soi impérieux constitue en même temps la condition opératoire du perfectionnement spirituel. De ce point de vue, il pourrait bien être notre meilleur ennemi.

Lire la suite

16 commentaires | Lien permanent

98 Votez

Ce sentiment d’injustice

Par , le 27 May. 2017, dans la catégorie Pratiques

Dans le modèle bidimensionnel de l’être humain, selon Ostad Elahi, l’être humain porte en lui une part céleste qui, mélangée à sa part animale terrestre, forme l’humanité en nous. C’est dans ce mélange intime, dont la meilleure métaphore sans doute serait la fécondation (lorsque deux gamètes – ou cellules sexuelles –, l’un mâle et l’autre femelle, fusionnent pour former le nouveau zygote), que se forge notre personnalité psychique et spirituelle, creuset de nos caractères et de nos puissances. C’est aussi dans cette équation que se noue l’énigme du libre arbitre, autrement dit la question du mal

Lire la suite

13 commentaires | Lien permanent

191 Votez

Jeu de miroirs

Par , le 30 Dec. 2012, dans la catégorie Pratiques
Illustration vieille dame cognant la voiture

Pour compléter et affiner mon autoportrait, j’avais décidé d’utiliser les autres comme miroir, autrement dit, observer le comportement des autres à mon égard et essayer d’en tirer des informations sur ce que je suis et des directions pour mon travail de perfectionnement spirituel. Ayant pris cette résolution, le matin, je me suis préparée pour aller au travail. J’ai sorti ma voiture du garage mais au moment de prendre la route, j’ai réalisé que j’avais oublié mon téléphone. J’ai laissé ma voiture en épi face au portail et j’ai foncé chercher mon téléphone. Quand je suis retournée à la voiture moins de deux minutes plus tard, j’ai aperçu la vieille dame grincheuse du quartier donner un grand coup de canne dans la jante de la roue avant. « C’est systématique, me suis-je dit, à chaque fois que je laisse la voiture deux minutes devant le portail, elle arrive comme par hasard et balance un coup de canne dedans ! » Cette fois-ci, mon sang n’a fait qu’un tour et je lui ai dit plutôt vertement ce que j’en pensais : « je ne reste jamais plus de deux minutes, il ne faut pas exagérer, c’est devant chez moi, etc. »

Lire la suite

26 commentaires | Lien permanent

265 Votez

Chercher la cause en soi

Par , le 23 Oct. 2012, dans la catégorie Articles
Loupe sur labyrinthe dans une tête

« La cause de tout ce qui nous arrive est en nous-mêmes. »

La lecture de cette maxime d’Ostad Elahi m’a plongé dans des réflexions que j’ai voulu partager à travers cet article. Je remercie e-ostadelahi.fr pour cette occasion de les soumettre à ses lecteurs.

Beaucoup d’entre nous passons notre temps à accuser « le monde » des malheurs qui nous arrivent. Nous considérons à l’inverse que ce qui est bon, nous en sommes naturellement la principale cause. Mais comme toujours, en y réfléchissant un peu, on se rend compte que la réalité est bien plus complexe.

Lire la suite

26 commentaires | Lien permanent



e-ostadelahi.fr | © 2020 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact