167 Votez

La prière : six personnalités témoignent. Et vous ?

Qu’est-ce que la prière ? Quelle fonction remplit-elle dans nos vies et comment s’y adonne-t-on ? E-ostadelahi.fr s’est fondé sur des entretiens réalisés auprès de six personnalités pour extraire quelques questions sur ce thème. Acteur, prêtre, intellectuel ou danseur, chacun y répond dans ses mots.

À la suite de cette vidéo, vous pourrez vous aussi définir la signification personnelle que vous attachez à la prière, en répondant à une petite enquête.

 

 

Et vous, quelle est votre expérience de la prière ? Enquête…

Si vous accédez à cet article depuis l’application mobile, cliquez ici pour participer au sondage.

Pour chaque question, sélectionnez votre réponse puis cliquez sur le bouton “Voter” afin d’accéder aux résultats de l’enquête. Vous y retrouverez vos choix en caractère gras.

1) Pour vous la prière, c'est :

Accès direct aux résultats si vous avez déjà voté


2) « Au début, je me disais "je suis vraiment nul en prière". » (Thierry Bizot). Qu'est-ce qui d'après vous est déterminant dans la qualité d'une prière ? Sélectionnez 1 ou 2 réponses.

Accès direct aux résultats si vous avez déjà voté


3) « Même au milieu d’un tas de choses, même en jouant la comédie il m’arrive de prier. » Vous arrive-t-il, comme Michaël Lonsdale, de prier en plein milieu d'une activité sociale ?

Accès direct aux résultats si vous avez déjà voté


4) « Je Lui [à Dieu] demande de me protéger ma famille et moi. » (Jérémie Bellingard). Et vous, que demandez-vous à Dieu dans vos prières ?

Accès direct aux résultats si vous avez déjà voté

À (re)découvrir :


Consulter également :


Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Revenir en haut

14 commentaires

  1. suzie le 24 Dec 2013 à 0:20 1

    Je trouve que c’est très agréable de réfléchir aux questions et de voter, un exercice ludique et qui attire l’attention vers des thématiques intéressantes et initient un retour à soi.
    Merci

  2. Mona le 24 Dec 2013 à 11:28 2

    Alors que mon éducation ne m’avait pas prédisposée à la pratique de la prière, je découvre de jour en jour son utilité et sa raison d’être.
    Ce que je demande à Dieu dans la prière, c’est qu’Il m’aide à agir selon Son contentement alors que je suis empétrée dans les problèmes d’ordre matériel. Qu’Il m’aide à agir de façon appropriée alors que mon esprit est dans la confusion. Qu’Il m’aide à résister au découragement, à la peur de l’avenir, aux milles choses quotidiennes qui me détournent de mon but. Si je ne suis que de passage, il est important pour moi de ne pas me laisser démobiliser par les contextes du quotidien, y compris les plus pénibles et les plus agréables… Très souvent je demande Son aide pour m’aider à lutter contre mon soi impérieux et mes points faibles : la négligence, la paresse, l’impatience, l’exigence, l’égoïsme…Et puis aussi j’ai des bouffées de gratitude envers Lui quand je vois de quels bienfaits je dispose déjà malgré le ressenti de cette pression interne quasi permanente.

  3. Wilhelm le 24 Dec 2013 à 17:00 3

    Ces 6 témoignages sont magnifiques de sincérité, de simplicité et de maturité.
    Quelles belles leçons.
    Cela très beau en ce jour de Noël.

  4. polo le 24 Dec 2013 à 18:03 4

    C’est,quand “LUI”nous appelle a retourner vers “LUI”,pour que “SA”volonté soit faite,afin que “SON” règne vienne,puisque c’est “LUI” qui “LUIT”

  5. MS le 25 Dec 2013 à 12:58 5

    Merci pour ce regroupement de témoignages !

    D’une part, l’argument qui me frappe et qui me semble être partagé par tous les intervenants est l’omniprésence de la prière au quotidien : la prière paraît devoir être un état d’esprit. C’est l’idéal qui, je trouve, ressort, bien que pour y arriver il faut un effort de volonté …

    D’autre part, plus qu’un état devant être naturel, constant, la prière semble vitale dans la “vie” d’un être humain. Je dirai même qu’elle semble vitale dans la “survie” d’un être humain …. C’est une panacée 🙂

  6. Radegonde le 27 Dec 2013 à 20:29 6

    merci pour ce beau cadeau..
    pour moi prier la journée, pendant le trajet du travail par exemple, c’est une vraie “bulle d’air” dans la matérialité .. et qui m’aide à continuer ma journée avec plus de plaisir.

  7. Dode le 28 Dec 2013 à 1:58 7

    entendre sa présence et communiquer avec Lui

  8. Ia le 28 Dec 2013 à 19:49 8

    La prière pour moi est une manière de rester en vie. De renouer avec Lui, de réajuster ma position, de l’entendre, de mieux comprendre mon lien avec Lui et sa place dans ma vie. Par la prière je cherche à sentir et comprendre mais aussi à m’agripper à Lui, sans quoi je ne sais pas où je serais. Ma prière est toutefois bien faible aussi. Mais je sais qu’il ne faut pas désespérer mais persévérer. Et rester attentif.

  9. Coimba le 01 Jan 2014 à 18:14 9

    La Prière est un moyen de se rappeler que je ne suis pas que cet animal-humain qui vaque à ses affaires quotidiennes comme un automate. Elle me permet de me recentrer sur ma véritable nature.C’est aussi un moyen pour mettre sous la lumière divine.
    Lorsque je la fais le matin cela me permet de donner une bonne inflexion à ma journée et celle du soir me donne l’occasion de témoigner de ma gratitude

  10. Mia le 05 Jan 2014 à 11:46 10

    @suzie
    moi aussi j’aime bien les questions… elles me permettent de mieux me repérer
    Les témoignages me montrent à quel point nos vécus sont différents et convergent pourtant… cela donne beaucoup de chaleur et de force à la présence, la compréhension et la concentration qui sont les données principales de mes prières…
    merci

  11. KLR le 08 Jan 2014 à 15:26 11

    J’ai l’impression qu’il y a une sorte de cercle vertueux entre mes actes et pensées de la journée et la qualité de ma prière.
    Lorsque j’ai pu accomplir quelques actes positifs, j’ai beaucoup plus de facilité à prier et j’éprouve même une joie à le faire. Quelquefois, c’est le fait de prier le matin qui m’amène à agir positivement. Par contre j’essaye d’analyser la façon dont ce cercle se brise de temps en temps. Lorsque c’est le cas la prière est plus difficile, il faut vraiment faire des efforts, et de manière générale mon attention dans la journée est moindre…
    J’ai le sentiment que cette cassure peut se produire par une simple pensée non-éthique, des pensées négatives, des plaintes, de l’ingratitude… et du coup la vapeur est renversée très vite.

    Est-ce que ces fluctuations font partie des hauts et bas du cheminement ? Cela aurait pour but, sans doute, de permettre une certaine humilité… ou peut-être faudrait-il être plus vigilant aux infiltrations diffuses de pensées négatives en soi… Les deux ne sont pas incompatibles !
    L’observation qui me parait vérifiable à tous les coups, c’est que la qualité de la prière est souvent proportionnelle aux efforts que l’on met dans son cheminement, que ce soit dans le service aux autres, dans l’attention à Dieu, dans l’analyse de soi, dans la lutte contre ses défauts…

  12. abb le 15 Jan 2014 à 23:15 12

    Pour moi, la prière est une nécessité. Si j’effectue une bonne prière, c’est à dire une prière faite avec attention dans le but de me rapprocher de Lui, je capte l’énergie nécessaire à lutter contre mon soi impérieux.
    Je donne un exemple: je suis fâchée contre mon époux, si j’ai effectué une bonne prière, j’ai de l’énergie métacausale qui me permet de lutter contre la rancune et par conséquent, j’arrive à lui dire une gentillesse et passer à autre chose.
    Le premier pas vers mon époux c’est de l’autosuggestion (à cause de la rancune) mais j’ai besoin de l’énergie métacausale (captée grâce à la prière).

  13. lily le 24 Feb 2014 à 20:46 13

    Je lui dis toujours mes remerciements pour toute la bonté et la generosité qu’il a envers moi .

  14. Bruno LEROY le 03 Nov 2017 à 12:44 14

    Elle est Lumière dans nos nuits de tempêtes.
    Elle est respiration qui nous permet de vivre chaque instant tel un moment
    d’éternité. Elle est notre Force insurrectionnelle qui nous met debout
    lorsque les injustices parlent en notre nom. Elle est Amour infini
    dans le cœur de notre âme. Elle parle au souffle de nos cris
    quand notre inspiration est en panne. Mais, elle est toujours cet Amour
    que nous cherchons par-delà les larmes et les pluies de la vie.
    Nous savons qu’elle est écoutée dans ce cœur à cœur avec Lui.
    Elle est soleil qui réchauffe nos tiédeurs et nos froideurs inéluctables
    souvent face aux adversités de l’existence. Elle transfigure notre regard
    des banalités quotidiennes. Elle nous fait appréhender les médiocrités
    comme des émeraudes à contempler. Elle transforme en diamant
    le verre élimé par les tourments. Elle donne aux paysages
    que nous admirons toute la saveur de la beauté invisible.
    Elle nous fait découvrir des horizons insoupçonnés.
    Elle creuse en notre cœur des sillons d’amour qui nous font voir le pauvre
    tel un prince, un fils de Dieu notre Père. Elle vit en nous
    dans les fibres de notre être comme une évidence de chaque jour.
    Que serions-nous sans sa présence qui nous donne Espérance?
    Elle est le fleuve qui nous fait naviguer par-delà les torrents.
    Elle invente des symphonies nouvelles à nos mélodies fatiguées.
    Elle prononce des mots que nous n’aurions jamais exprimés.
    Elle est la fleur des Juifs, des protestants, des Musulmans, des
    charismatiques, des bouddhistes et des athées qui poétisent l’univers
    en silence. Elle est le jardin où se recueillent tous ceux que j’oublie.
    Elle est la mort dans un dernier sourire. Elle parle encore par-delà
    nos désirs. Elle est notre pédagogie qui humanise le monde.
    Sa sève nous nourrit dans un profond silence. Oui, elle se trouve et se loge
    dans un silence Habité de Tendresse. Elle parle de nos journées
    quand nous les lui confions. Elle est humilité face aux grandeurs illusoires.
    Elle n’attend que nous au matin des hivers. Elle guide nos pas vers
    davantage de Mystères. Elle est feu qui mettra le monde presque par terre.
    Elle n’écoute jamais nos rêves de chercheurs d’illusions. Elle dit la Vérité
    face à nos propres mensonges. Elle nous ouvre les entrailles
    pour animer nos corps. Même si nous sommes
    souffrants, elle donne l’énergie d’être toujours vivants.
    Elle se révolte avec nous devant les meurtrissures des enfants,
    des adultes humiliés, des jeunes exploités, des vieillards qui meurent
    dans une déréliction honteuse. Elle révèle les hontes de nos comportements.
    Elle pardonne nos peurs et nos doutes aussi. Elle fait mourir ces peurs
    au nom de la vie. Elle procure une Joie que nul ne saurait nous ravir.
    Elle est scintillement d’or aux pépites de nos doutes. Elle est notre poumon
    qui respire l’Espérance. Elle évoque sans cesse l’Amour dans l’insaisissable
    temps. Elle est toujours le sens que nous donnons à l’action. Elle ressource
    notre sang quand la fatigue nous prend. Elle est dans notre sommeil même
    si nous ne l’entendons pas. Elle agit toujours et exauce le chant du petit
    enfant. Elle est oiseau aux mille couleurs qui nous émerveille.
    Que serions-nous sans elle ? Sans ses pas qui nous font avancer.
    Certainement des corps sans âme qui ne savent plus aimer.
    Des ombres sur les chemins de nos suffisances.
    Que serions-nous sans elle ? Tout peut-être…Sauf ce que nous sommes!
    Mais qui est donc cette face féminine dont je parle tant ?
    Elle est la main de Dieu dans notre main tremblante.
    Elle est aussi l’Esprit dont le Vent nous rend libre.
    Elle est Jésus-Christ qui nous rend plus Homme.
    Elle est la prière, ce langage essentiel pour nourrir notre Foi.
    Oui, c’est dans la prière que s’embellissent les âmes.
    Dans cette rencontre d’Amour Indicible nous forgeons notre devenir.
    Dans ce silence où Dieu habite et nous attend.
    Cette prière viscérale qui nous fait dire que nous ne craignons plus rien,
    ni personne. Pas même la mort ne saurait nous éteindre.
    La prière est la flamme que nous entretenons avec le Christ
    pour que jamais ne se perde le parfum délicieux de vivre en chrétien.
    En homme libéré des contingences de nos sociétés
    pour nous mettre au service de l’humanité. Témoins de l’Amour
    au milieu des vautours. Mais, inflexibles dans nos valeurs à défendre.
    Refusant le laxisme d’une pensée dite moderne.
    Elle donne sens à notre existence. La prière est la voix de Dieu
    qui s’exprime dans nos cœurs amoureux de sa Présence.
    Franchement que serions-nous sans ce dialogue de tous les instants ?
    Nous serions comme des enfants qui disent aimer leur père et ne lui parlent
    pas. Prions dès aujourd’hui, c’est notre puissance d’aimer.
    Notre certitude de n’être point seuls en ce monde égoïste.
    Prions pour simplement dire à Dieu que nous l’adorons et qu’Il est le Père
    qui nous enfante chaque jour à la Vie !
    Amen.
    Bruno LEROY.
    Éducateur de rue.

Url de rétrolien | S'abonner aux commentaires de cette page

Déposer un commentaire

Les commentaires de ce site sont modérés et ne seront donc visibles aux autres lecteurs qu'une fois validés
Rappel des mentions légales

e-ostadelahi.fr | © 2017 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact