72 Votez

Intermonde

Par , le 9 May. 2008, dans la catégorie Conceptothèque - Imprimer ce document Imprimer - English version

intermonde

En bref : Monde spirituel que toute âme rejoint provisoirement après la mort.

Au fondement de la spiritualité naturelle, une croyance : la mort n’est pas une fin, elle est un passage dans une dimension du réel plus subtile, dans un autre monde que B. Elahi qualifie d’ intermonde.

Le concept d’intermonde n’est pas pour l’auteur des Fondements de la spiritualité naturelle une autre manière de désigner l’au-delà et de répondre ainsi au besoin humain de croire en une survie de l’âme après la mort. Traduction du mot arabe barzakh (l’entre-deux où les âmes attendent le jugement dernier), il répond en réalité à une nécessité intrinsèque au système des vies successives.

Les vies successives ont en effet pour finalité le perfectionnement de l’âme. Mais on voit mal comment l’homme, spirituellement inconscient sur Terre, pourrait sortir de cet état si son passage d’une vie à l’autre se faisait de manière instantanée. Il risquerait alors d’emporter avec lui cette inconscience de vie en vie, ce qui rendrait inopérant le système des vies successives. L’intermonde répond donc au besoin d’un lieu intermédiaire, sorte de sas entre deux vies, où l’homme puisse assimiler certaines vérités spirituelles; ces vérités l’accompagneront dans sa nouvelle vie et influenceront sa pensée et son comportement d’une manière qui favorise son perfectionnement.

Mais ce n’est pas tout. L’intermonde facilite également notre perfectionnement spirituel. Il fournit en effet à l’âme un espace où, une fois parvenue à un certain niveau de connaissances, elle pourra se développer dans des conditions plus favorables que sur Terre. Comme le souligne B. Elahi, « rester dans l’intermonde pour y accomplir son perfectionnement est une immense faveur. On y travaille (individuellement ou, plus souvent, en groupe) plus facilement, car on est plus éveillé et plus lucide et en conséquence, on commet moins de fautes » ( La Spiritualité est une science, p. 164). L’intermonde n’est donc pas seulement intermédiaire entre deux vies. Il est aussi un lieu privilégié de progression, intermédiaire entre le monde matériel et la Perfection.

Des deux chapitres consacrés à l’intermonde dans La Spiritualité est une science, on retiendra succinctement les points suivants :

  • L’intermonde est une réplique subtile du monde matériel, mais beaucoup plus concrète pour notre âme que ne l’est pour notre corps le monde matériel. Il est comme l’archétype de ce monde, ce dernier n’en étant que le pâle reflet.
  • C’est un monde où l’ordre et l’équilibre règnent, où sauf exception  l’âme éprouve un sentiment de légèreté et de joie : « la joie d’être de retour chez soi et de retrouver les siens, et la paix de retrouver une atmosphère accueillante et de respirer un air d’amour et de bienveillance. »
  • C’est également un espace où les sensations sont plus vives et plus profondes que sur Terre et où la conscience que l’on a de soi et des autres est plus lucide et plus vraie. Débarrassée du corps, que l’on pourrait à juste titre se représenter comme la combinaison épaisse que le pompier enfile avant d’aller au feu, l’âme n’y a pas seulement des sensations plus aiguisées ; elle y apparaît également telle qu’elle est réellement, l’être et l’apparaître ne faisant désormais plus qu’un.
  • Dans ce monde, chacun se rend tel qu’il est et pense lorsqu’il était sur Terre. C’est dire que si nous n’avons pas compris une vérité spirituelle dans ce monde, le seul fait d’aller dans l’intermonde n’y changera rien ; à moins, bien évidemment, que nous y soyons instruit de cette vérité là.


Consulter également :


Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Revenir en haut

8 commentaires

  1. Alex le 03 Aug 2010 à 19:59 1

    Donc si j’ai bien compris, les gens qui vivent une expérience de mort imminente (NDE en anglais) font un passage dans l’intermonde. Leur témoignage, même si il est lié à leur entendement et à la connaissance qu’ils ont acquis sur terre décrive ce sentiment de joie et de légèreté (le vieil article de Philippe Chambon “COMA, aux portes de la mort… Ce qu’ils ont vu” (Science et vie N° 962. Novembre 97) en parlait aussi).

  2. mike le 04 Aug 2010 à 8:26 2

    En lisant ce texte plusieurs points me viennent en tête:
    travaillons d’arrache pieds dans ce monde pour accéder à un niveau de connaissance supérieur dans l’autre monde grace à notre niveau vibrationnel acquis qui nous rapprocherait de la longueur d’onde divine;
    pour nous encourager il faut savoir que Dieu est tellement généreux qu’en contre partie de notre inconscience dans ce monde, un tout petit effort de ce monde est multiplié par 1 MILLION et que c’est l’effort qui compte et pas le résultat (ce qui ne sera pas forcément le cas dans l’autre monde…)
    n’oublions pas la miséricorde divine qui prime sur la justice et qui permettra à chacun de recevoir un enseignement juste dans ce monde
    et dans l’autre;
    @ Alex : j’ai l’impression (à la lumière de ce texte) que lors d’une NDE on voyage simplement dans l’espace restreint de notre champ perceptionnel (la part inconsciente de notre soi dans ce monde) et évidemment plus il est large et éduqué (ce dernier) plus la vision y est claire et précise et vu le faible niveau de connaissance que l’on a c’est pas étonnant que nous ne voyons qu’un tunnel blanc!
    Je suis persuadé que des êtres dans ce monde qui ont travaillés spirituellement lisent en permanance dans l’autre monde sans NDE! La NDE devient intéressante pour celui qui ne croit pas et qui a besoin d’un spot télévisé. Une application pratique et intéressante de la NDE serait de prouver l’existence d’une activité ultra cérébrale alors que le cerveau est ‘mort’, inoxygéné par un arrêt cardiaque et que la personne ressuscitée décrive un objet qu’elle aurait vu ou entendu sans passer par les sens physiques que l’on connait.

  3. Claire le 05 Aug 2010 à 13:27 3

    Au sujet des NDE je suis justement en pleine lecture de l’ouvrage “What happens when we die” de Sam Parnia qui decrit ses recherches dans ce domaine, mais d’un point de vue purement scientifique.

    Il expose notamment les theses proposees a l’heure actuelles par les medecins pour expliquer la cause des NDE : reactions chimiques qui se produisent dans le cerveau lors d’un arret cardiaque, manque d’oxygene et substances administrees au sujet – tout cela pouvant provoquer certaines hallucinations et autres troubles similaires a ce qui est rapporte par les patients ayant vecu des NDE-like experiences.

    Je vous recommande cet ouvrage car pour une fois il s’agit d’une demarche scientifique qui souleve des questions concretes et tente d’y repondre par l’experience.

    1. CIMBA le 13 Oct 2016 à 23:54 3.1

      @Claire: Je suis médecin et je suis au contacte des malades et je veut bien croire aux hallucinations en rapport avec des réactions chimiques secondaires à l’hypoxie cérébrale “quoique c’est trop vague comme explication” Mais alors comment expliquer que tout les patients , même de cultures différentes ont les mêmes hallucinations?!!!

  4. Bernard Grandadam le 07 Aug 2010 à 20:46 4

    Nous assistons à de plus en plus témoignage à la fois de scientifique comme Michael Newton qui ont fait des recherches expérimentales à base de hypnose ou des témoignages des personnalités comme Nicole Dron qui est passé au TF1 (http://www.dailymotion.com/video/x3v728_une-nde-avec-nicole-dron-emission-m_tech) concernant des expériences de morts imminents qui vont dans le sens de l’existence d’un monde équivalent à l’intermonde décrit dans cet article.

  5. Torvia le 13 Aug 2010 à 12:00 5

    Beaucoup de gens qui ont des comportements,qui ne sont pourtant pas éthiques, mais qui font parti des mœurs de la société, ont pour devise “Carpe Diem”, on a qu’une vie, autant en profiter!
    Mais le contenu de cet article me parle davantage : il n’en est rien et il faut bel et bien considérer cette terre comme une terre de semence afin de récolter dans l’intermonde: “Dans ce monde, chacun se rend tel qu’il est et pense lorsqu’il était sur Terre. C’est dire que si nous n’avons pas compris une vérité spirituelle dans ce monde, le seul fait d’aller dans l’intermonde n’y changera rien”.

  6. Yallah le 18 Sep 2010 à 17:28 6

    Pour moi qui aie vécu deux NDE et plusieurs ECM (expérience de conscience modifiée)je peux vous dire que seul l’amour véritable avec un grand A et inconditionnel est l’unique voie de l’ascension que ce soit dans ce monde terrestre ou dans le monde spirituel, que chaque acte présent défini notre avenir aussi bien pour nous humains que pour la société, la terre, l’univers …..lorsqu’on a compris ceci, je peux vous assurer de l’importance de chaque instant avec le respect de tous les êtres et de la nature dans le but de se bonifier chaque jour afin que cette vie soit une progression pour notre âme qui est immortelle, ensuite chacun fait comme il peut par rapport à son évolution à savoir que ce qui n’est pas compris dans cette vie se retrouvera dans la prochaine, on peut redoubler, la vie est une grande école avec le même fonctionnement….
    Bonne continuation à tous et que le meilleur soit .

  7. monathorr le 02 May 2013 à 18:34 7

    Pour avoir lu les livres de Mickael Newton, de Moody et de beaucoup d’autres, je peux dire que j’ai changé d’avis sur ce que les religions essayent de nous faire croire, telle la religion Chrétienne avec son invention sur l’enfer. L’Univers n’a pas été créé par hasard, et intuitivement, j’ai toujours su que nous faisions partie intégrante de Dieu ou la Source comme la désignent certains patients du Dr Newton. Tout a un sens, nous choisissons nos vies afin d’ évoluer, chaque acte a des conséquences, il n’y a pas de jugements sinon le notre, et nous acceptons les incarnations et la Loi de causalité de manière à entamer une ascension afin de nous rapprocher de cette Source. Le problème de beaucoup, c’est le manque de Foi. Tout dépend si on a à faire à des âmes évoluées. Pour celui qui sait ou croit savoir que l’immortalité existe, les choses sont d’une certaine manière, plus faciles. Nous nous en prenons souvent au manque de chance ou nous repportons la faute sur les autres lorsque nous souffrons, que nous nous débattons dans les problèmes, sans savoir qu’en réalité, nous sommes les seuls responsables puisque c’est notre choix de vie, mais nous pouvons changer et devenir plus sages, mais non résignés.
    Pour info, je suis aussi astrologue, ceci explique cela.

Url de rétrolien | S'abonner aux commentaires de cette page

Déposer un commentaire

Les commentaires de ce site sont modérés et ne seront donc visibles aux autres lecteurs qu'une fois validés
Rappel des mentions légales

e-ostadelahi.fr | © 2018 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact