Ce désir de transcendance…

arbre olivier

Cela fait plus de deux mois maintenant que ce site a démarré. Le temps suffisant pour un premier retour, un premier bilan.

Tout d’abord votre accueil du site : il a été très positif ! Nous sommes, en cette mi-novembre, à près de 40000 visites, ce qui est un bon début. Après un démarrage timide, les commentaires prennent de l’ampleur au fil des nouvelles publications, avec des échanges riches qui se nouent en ligne. Des premières contributions nous ont déjà été proposées par des lecteurs, et vous aurez l’occasion de les voir en ligne très prochainement. Alors surtout, n’hésitez pas, chers internautes, amplifiez encore votre participation au site.

La fréquentation différenciée des contenus ainsi que vos retours via la boîte de contact nous montrent déjà où vont vos attentes : plus d’articles courts, plus accessibles, plus de pratiques – et en même temps, une vraie satisfaction pour les articles les plus fouillés et les plus ambitieux, comme le montrent les nombreux posts sur les « vertus du pardon » ou encore le record de visites enregistré par la « pensée d’Ostad Elahi en 7 points ». Nous irons dans le sens de cette presque contradiction, qui me semble fort prometteuse !

L’actualité de ces dernières semaines me semble confirmer, plus que jamais, la nécessité de quelque chose comme une refondation éthique et spirituelle, à laquelle ce site espère modestement contribuer.

  • Le retentissement de la disparition de soeur Emmanuelle : ce fut l’occasion, au-delà du battage médiatique, de mesurer combien nombreux sont ceux qui, croyants ou non, ont été touchés par elle, par son humanité.
  • La crise financière : d’un seul coup, en quelques semaines, tout ce qui avait de la valeur n’en a plus, ce qui faisait office de vérité scientifique s’est écroulé, les institutions les plus puissantes n’existent plus… Comme toute crise, elle nous montre l’extrême fragilité de choses auxquelles on accorde sans doute beaucoup trop d’importance.
  • L’élection de Barack Obama… Cette vague d’espoir et de joie qui a traversé les États-Unis et la planète… Pourquoi ? Je crois, au-delà de l’efficacité de son discours, par le symbole qu’il représente de la réconciliation et de la tolérance.

Tout ce qui précède peut sembler un écho « tarte à la crème » et plein de bons sentiments de ce dont on nous rebat les oreilles depuis plusieurs semaines. Je ne prétends pourtant pas ici porter un jugement sur ces personnalités ou événements. Ce qui m’intéresse, c’est la manière dont ils sont vécus autour de moi. Et je vois dans ces réactions comme un signe. Signe d’un désir profond d’idéal, dont le manque nous est rappelé justement par ces personnalités ou événements, et c’est ce qui nous fait réagir de manière, parfois, si passionnée.

Ce désir-là n’est-il pas autre chose que le désir de spirituel, d’éthique, je dirais même de divin et de sacré ? Ce désir est enfoui en nous, qu’on le reconnaisse ou non, que l’on en soit conscient ou non. Au plus profond de nous-même, nous aspirons à quelque chose qui transcende ce monde sensible, et qui a tellement plus de valeur que toute possession matérielle . Certains appellent cela « la foi », d’autre « l’humanisme », d’autres encore l’expriment simplement par leur admiration envers une personnalité qui les a touchés.


Consulter également :


Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Revenir en haut

e-ostadelahi.fr | © 2019 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact