200 Votez

La quête des trésors cachés

Par , le 29 Jun. 2010, dans la catégorie Lectures - Imprimer ce document Imprimer

Trésors dévoilés, Leili Anvar, Makram Abbès

Leili Anvar et Makram Abbès, Trésors dévoilés : Anthologie de l’Islam spirituel, Seuil, 2009.

À voir l’actualité, on oublierait presque que l’Islam a couvé des philosophes de grand talent, des mystiques aux expériences variées et riches, des poètes parmi les plus inspirés. Dans cette anthologie de l’Islam spirituel, exercice en lui-même austère et sérieux, Leili Anvar et Makram Abbès nous promènent dans un champ prospère, abondamment irrigué par une pensée spirituelle aux sources multiples. Un coin de paradis qui mérite non pas un statut de martyre pour le découvrir mais un peu de curiosité sans préjugé pour retrouver ainsi l’authenticité d’une religion.

Voilà un ouvrage sérieux d’universitaires, construit autour de la notion de connaissance, et divisé en trois parties (se connaître soi-même, paradigmes de la connaissance, connaître son seigneur) précédées chacune d’une introduction qui remet les textes dans leur contexte, démarche indispensable pour nous faire apprécier à sa juste valeur une culture ou une histoire. Le Coran, texte fondateur, est au cœur de l’ouvrage, omniprésent dans l’inspiration et la pensée des différents auteurs. Texte intangible, défendu depuis toujours dans son intégrité parfois avec démesure, il apparaît ici comme la source d’une infinité d’inspirations, d’interprétations et de beautés spirituelles. Cette diversité nous fait découvrir un univers, souvent méconnu de nous ou étouffé par une actualité cruelle, plein de vitalité, de créativité intellectuelle et spirituelle. Ces trésors cachés sont ainsi dévoilés dans une lecture variée et agréable qui nous conduit vers une vision et une connaissance que mérite la religion d’Islam.

J’étais un Trésor caché, j’ai voulu être connu ;

C’est pourquoi j’ai créé les créatures afin qu’elles me connaissent.

Frontispice de l’ouvrage, ce hadith rappelle que la connaissance est la clé de la spiritualité et de la quête de Dieu. Pas de vision, pas d’émotion, pas de découverte, pas de soi, pas de Dieu, sans connaissance. Connaissance de quoi ? Cette anthologie nous déplace de champ perceptionnel en champ perceptionnel, de Abd el-Kader (héros algérien mystique et soufiste) à Tawhidi (grand lettré de Bagdad au X° siècle) en passant par Rumi, Sa’di, Khayyam, Ibn Arabi, Hafez, Attar, Avicenne et Ostad Elahi… et bien d’autres parfois inconnus de nous lecteurs d’occident.

Ce livre ne se lit pas forcément de la première à la dernière page, il peut être pris comme un livre de méditation : on ouvre au hasard une page, on lit un poème, un extrait, quelques lignes et nous voilà parti à la découverte d’un trésor qui peut nous emmener dans des contrées pensives, méditatives, interrogatives ou simplement reposante pour l’âme harassée par son quotidien.

Je ne résiste pas de sortir deux textes qui me touchent plus particulièrement parce qu’ils résument pour moi ce que doit être la Religion. Tout deux ont pour maître mot « la tolérance » et c’est ce dont nous avons besoin pour commencer à cheminer :

Au-delà de ces maîtres visibles
qui sont célèbres parmi les gens
et que l’on célèbre
en chaire et dans les réunions spirituelles
il y a des serviteurs de Dieu
qui vont en secret
plus parfait
vrais objets de désir.
Certains des uns percent le secret des autres.
Mais aucun livre ne conte l’histoire de celui-là qui est désiré.
Shams

Si tu veux connaître l’essence de la Religion,
Voici les principes et convictions qu’il te faut adopter :
Tout d’abord mets ta foi en Dieu,
Dieu unique, sans égal et invisible,
Sans associé, Lui qui fut et sera de toute éternité.
Ensuite tout être quel qu’il soit,
Considère-le en bien,
Car, à l’origine aucune créature n’est mauvaise ;
Il n’est de mal que les actes
Non ceux qui les commettent,
Et contre de tels actes, ton devoir est de lutter.
Quant aux hommes de bien, reconnus comme tels,
Tu te dois de les respecter quel que soit leur rang.
Enfin en tout temps et en tout lieu,
Ce qui est considéré par les sages comme bon,
Qui engendre l’ordre et la paix pour les hommes,
Qui émane du Droit,
Observe-le pour toi et envers les autres,
Et de ce qui est contraire à cela, éloigne-toi.
Alors, tu pourras adopter toute croyance
Qui ne soit pas contraire à ces principes,
A condition qu’avec foi, tu en appliques les commandements.
Nour Ali fit des recherches et trouva cela,
Qui est, en vérité, la quintessence des religions.
Ostad Elahi


Consulter également :


Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Revenir en haut

8 commentaires

  1. Happiness le 01 Jul 2010 à 16:30 1

    “Il n’est de mal que les actes,
    Non ceux qui les commettent,
    Et contre de tels actes, ton devoir est de lutter.”

    Un très beau message, mais quelle montagne infranchissable!

  2. Bernard Grandadam le 05 Jul 2010 à 18:52 2

    Bravo pour ce livre qui parait très agréable à lire et nous fait découvrir une autre vision de la religion d’Islam et de la spiritualité : l’importance de la connaissance comme un élément clé de la spiritualité et de la quête de Dieu avec cette phrase qui l’illustre merveilleusement bien :

    “J’étais un Trésor caché, j’ai voulu être connu ;

    C’est pourquoi j’ai créé les créatures afin qu’elles me connaissent.”

  3. Peerl le 05 Jul 2010 à 23:31 3

    Ce n’est pas la première fois que je lis la “Quintessence des religions” énoncée par Ostad Elahi, mais je suis à chaque fois bluffé par la simplicité et la complexité de ce que offre cet auteur.
    La “simplicité” de ce que nous avons à faire, en trois points clairs, concis et précis.
    La complexité extrême, comme le dit Hapiness, dans la mise en pratique au quotidien de ces trois points dont le champ d’application s’étend à tous les domaines de notre vie.

    Merci pour cet article me permettant par la même occasion de me remémorer ce formidable texte, cette recette toute prête pour mener à bien notre vie!

  4. chapi le 08 Jul 2010 à 21:49 4

    A la suite de cet article, j’ai acheté le livre et vraiment je ne suis pas déçue!
    Il y a quelque chose de merveilleux à découvrir les paroles, les poèmes et les réflexions de ces hommes qui au cours des siècles ont axé leur réflexion sur Dieu et la connaissance que l’on peut en avoir. Ce livre offre une vision humaniste de l’islam et au delà, de la Religion. Se plonger dans ces pages est une occasion de se réchauffer le cœur et l’âme !
    La prière d’Ostad Elahi qui a été citée dans l’article m’avait fait le même effet lorsque je l’avais découverte pour la première fois.
    C’était à la fois une évidence, cette quintessence des Religions, mais en même temps tellement rare de la trouver formulée aussi simplement et directement.
    Cette prière est devenue pour moi une compagne de chaque jour… et dans les moments difficiles, lorsque je souffre du comportement de ceux qui m’entourent, elle est un appui pour essayer de radoucir mon cœur: “il n’est de mal que les actes non ceux qui les commettent”.
    Je conseille vivement la lecture de ce livre qui renferme comme l’indique son titre d’autres trésors….

  5. Igloo le 15 Jul 2010 à 2:28 5

    En ces temps d’intolérance, voici un livre salutaire, qui change des discours ambiants.

  6. mike le 04 Aug 2010 à 8:36 6

    super!! voilà des gens qui travaillent et qui mettent leurs recherches aux services d’une connaissance trop souvent déviée de son chemin par l’orgueil des hommes… merci pour tous ceux qui n’ont pas le temps et la précision d’esprit d’accomplir ce genre de travail
    Que la Vérité règne!

  7. Alex le 04 Aug 2010 à 22:18 7

    “Qui émane du Droit”.

    On note le “D” majuscule. Pourquoi cette subtilité? Est-ce qu on fait allusion au droit, à la justice? Ou on pourrait remplacer “Droit” par Dieu, par la Vérité, le Vrai?

    C’est un texte très émouvant, qui me rappelle de tourner mon attention sur l’essentiel de ma religion qui finalement est la même pour tous.
    Dommage qu’on donne plus d’importance aux annexes, aux préceptes d’ordre social et qu’on oublie les principes fondamentaux.

  8. Jade le 09 Aug 2010 à 19:43 8

    J’ai profité d’une semaine de congé pour dévorer ce livre! C’était un REGAL!!!! Bien qu’allongée au bord de la piscine, cette lecture m’a transportée dans d’autres contrées…Remis à leur place (au moins pour un temps) la priorité des choses de ma vie. Qu’est-ce qu’un mystique? Un philosophe? Mon Dieu, ceux cités dans l’ouvrage sont d’un tel mérite (une vie entière à travailler pour connaître l’Etre suprême), je suis éblouie par leur savoir, leur intelligence, leur tolérance,leur foi!!!La lecture de leur prose était un ravissement. Ils m’ont ravie à moi-même…
    La terre regorge, et a regorgé , d’êtres exceptionnels…Et c’est tellement bon de le savoir!

Url de rétrolien | S'abonner aux commentaires de cette page

Déposer un commentaire

Les commentaires de ce site sont modérés et ne seront donc visibles aux autres lecteurs qu'une fois validés
Rappel des mentions légales

e-ostadelahi.fr | © 2018 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact