Résultats de recherche pour le tag "Humilité" - 5 réponse(s)

85 Votez

L’orgueil insensé : mets le feu à ce moi !

Par , le 16 Sep. 2018, dans la catégorie Articles

Dans la suite des articles tirés du Cantique des Oiseaux de Attar, dont nous avions précédemment évoqué « Le rossignol et la rose : de l’attachement au renoncement », ainsi que « Notre ennemi intérieur : le soi impérieux »- examinons maintenant une facette de ce dernier qui guette tout chercheur spirituel : l’orgueil en spiritualité. Attar l’évoque sous la forme d’une anecdote truculente.

Lire la suite

13 commentaires | Lien permanent

308 Votez

Humilité 4 – l’humilité est une force

Par , le 6 May. 2012, dans la catégorie Articles
Narcisse ou illusion de soi

Pourquoi être humble ?

Si l’humilité consiste à résister à la pression, que l’on devine puissante, de l’orgueil, elle demande nécessairement un effort. Et comme tout effort, elle a besoin d’une justification : après tout, si l’illusion d’un ego surdimensionné fait partie de ma nature fondamentale, et tant qu’elle reste dans les limites du raisonnable, pourquoi chercher à la faire disparaître, à supposer que cela soit possible ?

Lire la suite

25 commentaires | Lien permanent

275 Votez

Humilité 3 – Repérer en soi les caractéristiques de l’orgueil consubstantiel

Par , le 25 Mar. 2012, dans la catégorie Articles
Tout petit devant le cosmos

Comme tout caractère omniprésent et envahissant, l’orgueil consubstantiel est difficile à localiser. Il est pourtant possible de le repérer à partir d’un certain nombre de caractéristiques. Ces caractéristiques sont plus ou moins marquées selon les personnes, mais nul n’en est entièrement dépourvu. Il suffit de plonger en soi-même pour y retrouver, sous des formes parfois obscures, parfois subtiles ou détournées, des tendances lourdes qui s’expriment plus ou moins ouvertement en fonction des situations.

Lire la suite

34 commentaires | Lien permanent

303 Votez

Humilité 2 – Définition

Par , le 7 Feb. 2012, dans la catégorie Articles
étudiant prétentieux

L’humilité est la forme la plus aboutie de la connaissance de soi. Elle suppose une perception claire et lucide de ce l’on est réellement et de la place qu’on occupe dans le monde. Elle suppose de poser sur soi un regard neutre voire distancié : l’humilité, c’est aussi la capacité de se regarder avec humour.
Si l’on s’en réfère à l’article précédent, l’humilité peut également se définir comme le point d’articulation entre les deux modes du moi (psychosocial et métaphysique) : c’est reconnaître ma condition métaphysique (le « je ne suis rien ») alors même que je suis dans l’interaction sociale, au milieu des autres, comme les autres. J’ai conscience de mon insignifiance, alors même que je fais ce que j’ai à faire, qu’au besoin je défends mes droits et que je me fais respecter, portant à chaque instant en moi la “double pensée” dont parle Pascal.

Lire la suite

42 commentaires | Lien permanent

298 Votez

L’humilité 1 – De quel moi s’agit-il ?

Par , le 6 Jan. 2012, dans la catégorie Articles
panneaux moi

L’humilité, autrefois vertu cardinale, a perdu de son attrait dans nos esprits. Peut-être nous renvoie-t-elle inconsciemment à l’humiliation avec laquelle elle partage une racine commune : humus, la terre. Être humble, ce serait donc se rabaisser, rester à terre, courber l’échine : rien de bien attirant en somme.
Pourquoi s’interroger aujourd’hui sur ce concept et qu’a-t-il à nous apporter dans le cadre d’une pratique éthique ? Parce qu’il peut transformer dans un sens extrêmement bénéfique notre relation à nous-mêmes et aux autres.

Lire la suite

63 commentaires | Lien permanent



e-ostadelahi.fr | © 2018 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact