Jean-Claude Marti



Jean-Claude MartiDocteur en sciences, je suis actuellement Maître de conférences en informatique à l’Université des Sciences et Technologies de Lille, où j’enseigne les bases de données, la programmation et les technologies web. Également passionné de musique, je joue du violoncelle en amateur et chante au sein de plusieurs ensembles vocaux des œuvres du répertoire classique allant du baroque au contemporain.

Je m’intéresse depuis longtemps aux questions ayant trait à l’éthique et à la spiritualité.

C’est probablement pour des raisons que je voulais éthiques que je me suis engagé dans ma jeunesse dans une organisation gauchiste. Avec mes camarades d’alors, nous avons accompli des actes que nous voulions être l’expression de notre rébellion envers une société injuste. Mais il s’agissait en réalité d’une forme de vandalisme antisocial qui relevait plus du désir de régler des problèmes personnels que d’une volonté altruiste d’améliorer la condition humaine.

Ma prise de conscience du caractère trouble de mes motivations m’a poussé à une forme de « bilan éthique » qui m’a permis de porter un éclairage nouveau sur mon existence. Un jour, j’ai retrouvé un ancien militant, post soixante-huitard comme moi, dont le comportement avait changé du tout au tout. Il se dégageait de lui une telle droiture, une telle sincérité et un tel respect pour autrui que je ne pouvais pas ne pas l’interroger sur le pourquoi de cette transformation. Il me répondit que sa ligne éthique s’ancrait dans une forme de transcendance telle que définie par un certain Ostad Elahi. C’est ainsi que la pensée, la vie et la personne d’Ostad Elahi ont capté mon attention.

Dès lors, j’ai connu un cheminement, intellectuel et éthique, qui m’a fait constater que la religion, ou plus exactement le spirituel, pouvait être abordé selon un angle rationnel mettant l’accent sur la pratique de l’éthique, la tolérance et le respect d’autrui. Habituellement, la foi se traduit surtout par l’adhésion à un dogme et le respect d’un rite mais là, il s’agissait de se concentrer sur un travail de transformation intérieure que l’on mène en faisant appel à toute sa raison et son esprit critique. C’est une démarche que je trouvai parfaitement adaptée à mon mode de pensée… Je m’y suis engagé avec enthousiasme.

e-ostadelahi.fr | © 2021 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact