198 Votez

La Voie de la Perfection, l’appel de la raison saine

La Voie de la Perfection - couverture

Bahram Elahi, La Voie de la Perfection – Introduction à la pensée d’Ostad Elahi, coll. Spiritualités vivantes, Albin Michel, 2018, 236 pages.

Une édition revue et augmentée de La Voie de la Perfection paraît en ce début d’année aux éditions Albin Michel : retour sur la démarche générale de son auteur, Bahram Elahi, et sur la méthode de lecture qu’appelle cette nouvelle « introduction à la pensée d’Ostad Elahi ».

La 6ème édition de La Voie de la Perfection paraît ces jours-ci, en janvier 2018. Elle est le fruit de plus de cinquante années de recherche et de pratique spirituelle menées par Bahram Elahi. La toute première édition remonte à 1976 ; la dernière réédition avait eu lieu en 2002. Cette nouvelle version, substantiellement revue et augmentée, est l’occasion de revenir sur une idée que nous avions évoquée il y a quelques années – « La Voie de la Perfection, une pensée en perfectionnement » – et de la prolonger en tentant de nous interroger sur les vues nouvelles introduites et développées par l’auteur.

L’ouvrage, sous-titré « Introduction à la pensée d’Ostad Elahi », garde pour objectif de présenter celle-ci sous une forme structurée et synthétique. Elle se nourrit des écrits et paroles d’Ostad Elahi ainsi que de la méditation de l’exemple vivant qu’il offrait à travers ses actions et son comportement, dont l’auteur a été le témoin direct. L’architecture d’ensemble semble inchangée : une succession de chapitres courts et une argumentation dense et cohérente exposant ce que l’auteur appelle les vérités divines réelles vivantes, soit les principes que l’homme a pour devoir de comprendre et d’assimiler en les expérimentant, afin de pouvoir, ici sur terre, accomplir une éducation de pensée juste, lui permettant, là-bas, dans l’au-delà, d’achever son perfectionnement spirituel. « Ces vérités sont soit d’ordre théorique, telles l’existence de l’Un, l’existence de l’âme, d’une vie après la mort, du Compte, etc., soit d’ordre pratique, tels les principes éthiques et divins justes. Les principes éthiques et divins justes sont axés essentiellement sur le respect des droits légitimes de notre corps, de notre âme et des autres, ainsi que sur l‎’‎altruisme. »

Une lecture plus attentive de l’ouvrage révèle toutefois une évolution radicale, que manifeste l’efflorescence de notions nouvelles, en germe dans l’édition précédente, mais qui trouvent ici une expression achevée : Point d’Unicité, raison saine, guide intérieur, voile psychique, flux divin, Sa guidance, pratique in vivo, attention-dialogue… Nous ne reviendrons pas dans cet article sur toutes ces notions nouvelles, laissant au lecteur le soin de les découvrir par lui-même. Pour prendre la mesure de cette évolution, il suffit de comparer les figures (schémas) qui, dans les deux éditions, représentent l’âme humaine en tant qu’organisme psychospirituel : les fondamentaux demeurent – l’anatomie fonctionnelle de l’organisme psycho-spirituel, fondement d’une nouvelle médecine de l’âme – mais l’exposé des puissances qui animent l’âme – qui nous animent donc – se trouve ici précisé d’une manière plus immédiatement exploitable sur le terrain de l’expérience concrète, au contact de la réalité quotidienne.

Cet approfondissement et cet enrichissement sont loin de se limiter à des questions d’ordre terminologique ou sémantique. Bahram Elahi, en infatigable chercheur de Vérité, cisèle les notions avec une rigueur implacable, trouvant à chaque fois la manière la plus juste possible d’exprimer des réalités spirituelles dont on sent bien qu’elles s’avèrent en pratique d’une infinie subtilité. Mais l’important, justement, est que ces principes puissent devenir des principes actifs. Comme l’explique l’auteur, ils portent en soi l’effet susceptible de contribuer au développement de l’âme humaine, voire à sa guérison. Dans cette nouvelle édition, les figures qui représentent les puissances de l’âme apparaissent comme un pivot du dispositif de compréhension du processus de perfectionnement. L’auteur nous invite à les contempler et à en méditer le sens en y projetant notre propre subjectivité : cela constitue en soi un exercice permettant de déstabiliser notre ego confiné dans ses certitudes matérialistes.

Nous avions déjà souligné, à l’occasion de l’édition précédente, que l’exposé d’une pensée qui semble se déployer et se dévoiler progressivement, est un fait neuf dans l’histoire de la spiritualité. Les traditions du passé ont en effet souvent eu tendance à figer la pensée et les pratiques spirituelles dans la littéralité du propos des personnalités révérées. Quelque chose d’important se joue dans l’affirmation d’un renouvellement permanent de l’énoncé des vérités divines. Il ne s’agit pas ici d’un commentaire indéfini et jamais achevé d’un texte sacré originel, comme certaines traditions religieuses le pratiquent depuis des siècles. Il ne s’agit pas non plus, stricto sensu, d’une exploration scientifique du genre de celles qu’a connues l’humanité au XXe siècle, avec ce que cela implique d’hypothèses et de conjectures, de théories et de modèles nécessairement provisoires concernant le fonctionnement de la nature. Bahram Elahi se situe ailleurs, bien qu’il défende l’idée que la spiritualité puisse être elle-même abordée comme une science. Il a longtemps exercé et enseigné la médecine (professeur émérite de chirurgie infantile, on lui doit plusieurs traités d’anatomie) ; mais il est en même temps dépositaire d’une lignée spirituelle éminente. Son rapport à la vérité se définit donc autrement. Pour le lecteur, il s’agit de comprendre et surtout de juger sur pièces, en admettant certaines prémisses comme des hypothèses qui fonctionnent, et en tâchant de prolonger pour lui-même l’approche intellectuelle des concepts par leur mise en pratique in vivo.

L’auteur lui-même nous livre quelques clés permettant de saisir sa démarche : « Au cours de ce cheminement, j’ai acquis la certitude qu’il existe un au-delà, qu’il y a une vie après la mort à laquelle nul ne peut échapper, puisque nul ne peut échapper à la mort, et que la qualité de vie de chacun dans cet au-delà dépendra des comportements qu’il aura eus sur terre […] En se familiarisant avec [le sens noble de ces termes], peut-être ‎[parviendra-t-on] à en capter la résonance originelle et à en éprouver les bienfaits… ‎Car au-delà des mots, ce sont les réalités et les principes originels qui importent.‎ »

La Voie de la Perfection est un appel à notre âme et, en elle, à ce germe de raison saine dont nous serions pour la plupart dotés. Lire ces principes, s’en imprégner en tentant de nous y projeter et de les rapporter concrètement à notre expérience, nous offre un moyen de nous éveiller de ce profond sommeil que Bahram Elahi décrit comme une « amnésie spirituelle ». Quelque part au fond de nous, cet appel résonne, ranimant en nous une intuition, le pressentiment d’une certitude : « Il existe un au-delà, il y a une vie après la mort à laquelle nul ne peut échapper, puisque nul ne peut échapper à la mort ». Survient alors la possibilité de se familiariser avec ces principes, comme un cheminement vers le Point d’Unicité : « Il n’est pas besoin de savoir qui est le Point d’Unicité mais simplement de savoir qu’Il est, et que tout homme, quelles que soient sa croyance et son origine, peut s’adresser à Lui par la pensée et demander Son aide et Sa guidance. » À partir de là, tout devient clair et possible.


Consulter également :


Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Revenir en haut

6 commentaires

  1. juliette le 04 Jan 2018 à 22:40 1

    Merci à Bahram Elahi pour cette nouvelle version de “La voie de la perfection”. A l’instar de la pensée d’Ostad Elahi, elle est toujours en mouvement, se renouvelle en permanence, nous incite, nous même, à “bouger”, à être ouvert, à évoluer pour faire pénétrer en nous toutes ces notions nouvelles. Alors soyons actif avec enthousiasme, énergie et force.

  2. Bouboulina le 06 Jan 2018 à 13:50 2

    Merci à Bahram Elahi pour cette introduction à la pensée d’Ostad Elahi 🙂 J’aime beaucoup la couverture. J’attends d’avoir avancé dans ma lecture pour le reste.

  3. LA le 13 Jan 2018 à 14:49 3

    Gratitude et reconnaissance au Professeur Bahram Elahi – la Voie de la Perfection a un effet unique sur mon âme et cette dernière version m’anime profondément…

  4. Wilhelm le 23 Jan 2018 à 14:03 4

    Ce livre d’une grande clarté et précision rend compte de décennies de recherches approfondies pour donner une exposé clair sur les grandes questions spirituelles de notre temps.
    Facile à lire et en même temps chargé de sens, de profondeur et d’effet.

  5. mike le 25 Jan 2018 à 0:34 5

    Un modèle pour la vie, la pierre angulaire pour une vie spirituelle harmonieuse et en accord avec notre temps, merci à l’auteur!

  6. SCM le 28 Jan 2018 à 21:03 6

    Les chapitres relatifs aux descriptions des différentes instances/puissances de l’âme sont d’une profondeure clarté et accompagnés d’explications et d’analogies parlantes et ultra-concrètes.
    Cette nouvelle édition est une véritable ‘boite à outils’, d’une rigueure anatomique, dans la connaissance de soi, rendant palpable et rapidement compréhensible tous les ‘organes’ et le ‘comment ça marche’ de notre “moi réel” (notre âme).

    Je suis à ma deuxième lecture, et vraiment énormément de choses commencent à s’éclaircir dans mon tête !!

Url de rétrolien | S'abonner aux commentaires de cette page

Déposer un commentaire

Les commentaires de ce site sont modérés et ne seront donc visibles aux autres lecteurs qu'une fois validés
Rappel des mentions légales

e-ostadelahi.fr | © 2018 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Contact